Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quel autre choix que de passer à la désobéissance civile, les raisons se multiplient.

le pouvoir d'un État repose entièrement sur la coopération de la population

Discours de la servitude volontaire

Droit à la résistance, devoir de résistance !

Je me déclare en désobéissance civile, dans cette stature qui est plus qu'un droit qui est maintenant un devoir, si cette terminologie est peu usitée je crois qu'elle peut déjà s'appliquer légitimement à quelques causes pour lesquelles après le temps des revendications et de l'affirmation d'une ferme opposition viens l'heure d'un autre mode de détermination, d'un autre niveau de positionnement, d'une autre forme d'action, parce que l'heure n'est plus à l'attente, parce nous n'avons plus le temps, parce que continuer à laisser faire maintenant devient une complicité à laquelle je ne veux plus coopérer.

Si historiquement par le passé, les causes qualifiées de désobéissances civiles tenaient à un sujet en particulier, une thématique prédominante, notre présent nous met lui dans des tas d'urgences où nous nous trouvons en état de légitime défense face aux pouvoirs en place qui trahissent l'intérêt général au profit d'intérêts particuliers.

De la préservation de la biodiversité à la reconquête de la démocratie en passant par la sortie du nucléaire, la destitution du règne de la finance, la lutte des classes, les diverses pollutions chimiques et maintenant nanotechnologiques, la protection sociale, les tensions géopolitiques, et les efforts à faire contre le réchauffement climatique anthropique, liste non exhaustive, toutes les décisions prisent par les puissants sont inverses à la préservation d'un monde durable et vivable pour l'humanité, et aux bienfaits partagés équitablement.

Toutes ces dérives nous mènent vers le chaos, voir l'autodestruction, nous désolidariser de ces choix est la seule issue possible, en finir avec la coopération sur laquelle ils assoient et font reposer leur pouvoir, nous approchons du stade de la survie, et celle-ci va passer par la désobéissance civile.

Tous ces combats sont reliés, il s'agit de la convergence des luttes que tous les humains conscients ont maintenant compris devoir mener conjointement, et qui plus est dans l'urgence parce que tous les voyants sont au rouge.

Si j'avais déjà identifié toutes les luttes, je dois admettre qu'il en est une qui ne m'était pas apparu dans toute sa portée, trompé par l'idée que je m'étais fait de son affaiblissement programmé, du fait même de son épuisement par anéantissement des matières premières, déjà auguré, mais c'était sans compter sur le délai, les matières fossiles sont en déclin, mais ce déclin ne change rien, car attendre l'épuisement n'est pas envisageable, c'est maintenant qu'il faut mettre fin à ses extractions, il ne faut même pas aller jusqu'au bout des réserves, il faut laisser les combustibles fossiles, pour une très grande part là ou ils sont et nous tourner maintenant, vers d'autres sources de production d'énergie.

Les accords internationaux mensongers, n'ont en réalité pas du tout cet objectif, ils sont trompeurs, manipulateurs, ils nous maintiennent dans un status quo inacceptable, nous n'avons plus d'autre choix que de nous opposer par tous les moyens pacifiques possibles, la désobéissance civile est un de ces moyens, notre consommation en est un autre.

Quel autre choix que de passer à la désobéissance civile, les raisons se multiplient.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article