Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nuit debout, la dictature d'une minorité tellement déconnectée de la réalité !

J'étais je dois dire assez surpris du peu de réactions de la part des politiques et des institutions depuis le début de ce "mouvement" ou je ne sais trop comment l'appeler, cette "convergence" d'une partie des opposants et réfractaires à la politique menée, je dis bien une partie, parce qu'il me semble bien que seule une fraction des mouvements revendicatifs soit là en réalité, il est même assez difficile de comprendre de qu'elle convergence il s'agit et de quelles luttes on parle vraiment pour une bonne partie des citoyens qui, faute de ligne directrice assez explicite se tient à l'écart encore ou peut-être même à jamais.

D'après ce que j'ai pu en constater, et de ce que j'en comprends, celles et ceux qui ont investie les places, voudraient faire germer ni plus ni moins une nouvelle forme de gouvernance, un nouveau monde, et je partage totalement cette espérance, sauf qu'elle est encore du domaine de l'utopie.

Le rêve est d'ailleurs évoqué à l'origine de cet embryon de rassemblement des exaspérations et ce n'est sans doute pas pour rien, comme l'expression d'une conscience collective de proposer une représentation idéalisée d'une action.

Nuit debout, la dictature d'une minorité tellement déconnectée de la réalité !

Toute notre vie il va falloir assumer ce que l'on est en train de faire, phrase d'une réalité je l'espère totale, passer du rêve à la réalité, c'est bien là qu'est le vrai défi, je crois que c'est en partie réussi, car il me semble que celles et ceux qui se sont installés là dans la durée sont parfaitement réveillés, mais combien sommeillent encore ?

J'ai écris hier sur un autre blog que je craignais que tout ceci ne soit mort dans l’œuf, déjà confronté à l'implacable réalité, j'espère tellement être dans l'erreur en craignant cela, mais il semble bien , et c'est bien le constat que fond les politiques qui sortent de leur apathie, sans doute avaient-ils d'avance pressenti l'inévitable constat, il y a bien là une extrême minorité, force est de le reconnaître !

Pour un mouvement qui revendique une véritable démocratie, avouons qu'il y a pour le moins question à se poser, je suis convaincu, au même titre que les ré-enchanteur de la nuit, qui prennent la parole sur les places, que nous sommes tellement plus nombreux que cela à vouloir d'un autre monde, que nous sommes très certainement tellement moins minoritaire qu'il n'y parait, encore faudrait-il le démontrer, c'est ça la réalité !

Je n'ai pas de réponse, pas de solution à proposer, je ne suis qu'une voix dans la nuit, pendant longtemps il me semblait n'être qu'une voix dans le désert, c'est déjà réconfortant, mais c'est tellement insuffisant encore, alors si quelqu'un m'entend, le changement si on le veux, ça peut-être maintenant, reste à définir de quel changement on rêve vraiment, il y aura de toute façon un avant et un après mais si cet après devait sonner le glas des revendications alors nous aurions raté je crois une marche de l'histoire.

Aujourd'hui ce sont donc des hommes élus par moins de 30% des votants, et qui écrivent des lois favorisant moins de 10% de la population qui s'insurgent contre une dictature de la minorité, de qui se moque-t-on ?

Qu'allons nous leur répondre ?

Moi je vous invite toutes et tous qui voulez voir un autre monde émerger à venir gonfler les rangs de celles et ceux qui espèrent encore que tout n'est pas fini, car le rêve pourrait devenir réalité si nous nous en emparions vraiment, votre parole est attendu, votre voix peut se faire entendre, vos aspirations peuvent être prisent en compte, se taire maintenant c'est laisser la parole à ceux qui veulent nous faire taire !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article