Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Traité Transatlantique, Les spéculateurs fourbissent déjà leurs armes économiques, en attendant celles juridiques !

Traité Transatlantique, Les spéculateurs fourbissent déjà leurs armes économiques, en attendant celles juridiques !

Dès que les premiers articles de presse, pas cette presse généraliste dont on sait maintenant les bornes et les accointances, mais celle des marges et des libres penseurs, il est apparu comme évident que s'opposer à un traité d'une telle envergure, et surtout tellement en accord avec l'orientation ultra-libéraliste de ses ser(fs)viteurs assujetties aux "lois du marché" devenues le principe fondamental de gérance du monde, allait être une lutte inégale, et tronquée, et c'est bien la cas.

Même l'immense réussite de l'ICE (Initiative Citoyenne Européenne) avec ses plus de 3 200 000 signataires se heurte à un mur de dénigrement des populations, et de déni de ses craintes et oppositions, comment alors imaginer pouvoir affronter une telle ignorance injustifiable des peuples et de leurs avis !

Le collectif Stop Tafta, qui fournit un travail énorme d'information sur ces négociations, leurs dangers, leur opacité, s'insurge même sur l'avis du CESE à ce sujet qui n'est pourtant pas très favorable.

Outre la quasi disparition de toutes les règles douanières, l'affaiblissement de toutes les protections réglementaires, et toutes les formes de minimisations des systèmes de défenses contre les abus des industriels le plus redoutable ne serait même pas l'établissement de ce traité et sa signature qui entraînerait pourtant une reculade sociétale des protections sociales, environnementales, économiques et écologiques, qu'on peut à peine imaginer, mais bien ce qui pourrait se passer juste après.

Cet après la signature, quand les attaques des entreprises privés contre les Etats, vont devenir monnaie courante, au travers le principe d'ICS anciennement ISDS, ce droit reconnu de s'opposer à toute règle ou loi qui se verrait accusée d'être une entrave au profit, ce système de réglement des litiges, qui pourrait bien voir certaines entreprises s'en prendre à toutes les protections qui seraient encore actives.

En 4 volets : 1 - 2 - 3 - 4  "Bastamag" y va de son analyse, l'arbitrage est déjà devenu un outil pour défendre les "investisseurs" contre les Etats, encore peu efficace, car les tribunaux actuels qui pouvaient être le théatre de ces attaques, avaient encore pour système de défenses des règles nationales prédominantes, ce qui dans ce futur approchant ne serait plus du tout le cas !

Le maître mots sera le profit, sans retenues, sans entraves, sans gardes-fous, c'est déjà presque le cas pourriez-vous me rétorquer, mais c'est bien ce presque qui est importnat, ce presque qui fait qu'il est encore possible de se battre contre certaines nuisances, si le TAFTA avec son ICS sont validé, ce sera pleinement le cas, et toutes nos luttes pour obtenir des protections, fussent victorieuses au plan national, seraient immédiatement rendues caduques au nom de ce traité !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article