Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après les défaillances des banques, les pertes d'EDF, les citoyens risquent de s'acquiter des préjudices écologiques, pollués/payeurs !

L'épave de l'Erika, après son naufrage, en décembre 1999. AFP
L'épave de l'Erika, après son naufrage, en décembre 1999. AFP
Il y a une guerre de classes entre les riches et les pauvres, et cette guerre que mènent les riches, nous (les riches) sommes en train de la gagner.

Cette déclaration (sans doute pas mots pour mots, mais dont l'esprit n'est pas trahis !), attribuée à Warren Buffett, ne laisse plus aucun doute lorsque l'on constate la tournure qu'ont particulièrement pris les choses depuis lors.

J'ai beau essayer de m'en dissuader, en tournant de plus en plus mes regards vers ce qui peut redonner de l'espoir, j'ai beau résister de toutes mes forces au pessimisme viscéral qui m'habite, rien n'y fait, c'est bien le côté sombre qui m'apparait irrémédiablement comme le plus apte à emporter cette lutte.

Ce qui rend inégal ce dualisme, il me semble, n'est pas tant la force supérieure que procurerait la richesse des dominants, quelque soit la forme que prennent ces hégémonies, que la duplicité, l'immoralité, l'indignité qu'ils s'autorisent pour arriver à leur fin.

Pas une forfaiture, pas une déloyauté, pas un déshonneur ne les font reculer et ne les arrêtent, ils sont prêt à tout, jusqu'au pires bassesses, aux plus ignobles félonies, un autre adage dont je vais tordre l'expression habituelle dit que les cons osent tout et que c'est justement à ça qu'on les reconnait, je torturerais cette vérité populaire pour affirmer que les possédant osent tout et que c'est bien à cela qu'ils se reconnaissent entre eux !

Rien ne nous sera épargné, leurs coups seront de plus en plus rudes, leurs attaques de plus en plus traîtres, il n'y a plus aucun honneur à espérer de ces êtres aliénés à leur soif d'emprise et de suprématie, mais comme leur cynisme et leur malhonnêteté ne leurs suffisent pas encore, ils y ajoute l'oppression, et leur déresponsabilisation, et incriminant leurs victimes.

L'accusation de faute et la compensation de leurs méfaits sont redirigées vers ceux qui en sont le jouet, ils ne veulent plus rien assumer de leurs forfaitures et de leurs fautes.

Voici donc leur prochain objectif, se débarrasser totalement de toute responsabilité sur le plan écologique, en cas de préjudice, il va sans dire que les autres domaines qui pourraient et devraient leur être imputables, suivraient ensuite s'engouffrant dans cette brèche législative le cas échéant.

Alors ne contez pas sur moi pour me taire !

Alors ne contez pas sur moi pour me taire !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article