Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En finir avec les néonicotinoïdes, ça ne se fera pas sans notre pression citoyenne.

Le nombre d'études qui abondent dans le sens malheureusement calamiteux des effets néfastes des néonicotinoïdes ne fait que progresser sans cesse, et ce n'est pas étonnant, puisque leurs conséquences, ne font plus de doutes.

Il en va de ces molécules comme d'un grand nombres de produits issus de la chimie ou de manipulations technologiques humaines mal maitrisées, les nanoparticules, ou nanomatériaux par exemples, risques fort de faire parler d'eux dans les décennies qui viennent, et ce ne sera probablement pas pour les encenser.

Dans toutes ces atteintes sanitaires et environnementales, il y a un facteur constant, la volonté de ne pas mener d'études et de tests à long termes, et de se donner le temps long nécessaire pour vérifier vraiment les évolutions possibles, la raison en est fort simple, le profit, en tirer profit au plus vite. D'autres facteurs, se révèlent tout aussi stables et méritent qu'on les dénoncent avec force, l'un d'eux en particulier est d'une importance primordiale, c'est que toutes les recherches qui sont menées, ensuite par les agences sanitaires, où les organismes de contrôles, ne le sont qu'en fonction de ce que l'on veux trouver, on ne trouve que ce qu'on cherche et ce que l'on sait qu'il faut chercher, on ne cherchera pas là où il n'y a aucune suspicion et aucune méfiance.

Le plus grand danger découle de cela, la confiance que l'on nous dit pouvoir accorder aux affirmations des créateurs de nombres de nouveautés technologiques et chimiques, est une tromperie, ils nous abusent, or si leurs productions s'avèrent entraîner par la suite des conséquences néfastes, on ne les découvre que trop tard, quand ces produits sont déjà largement répandus et utilisés, nous sommes en quelques sortes leurs labos grandeur nature, nous sommes ni plus ni moins des cobayes.

Si donc le moindre doute s'affirme il convient d'agir immédiatement, pour mettre fin à l'utilisation de ces produits incriminés, un principe de bon sens, devrait prévaloir, on lui avait même donné un nom, le principe de précaution, qui n'a en fait jamais été véritablement effectif en réalité, les dégâts que l'on commencent à constater maintenant en sont la démonstration. La vrai décision, l'unique qui serait juste et légitime, serait d'imposer à toutes nouveautés des tests indépendants très encadrés, et sur le long terme, le vrai combat de fond est celui là, en attendant de parvenir à cela il faut agir dans l'urgence, et ne pas renouveler de précédentes hécatombes.

Outre le tabac et les additifs que mettent dedans les industriels, l'amiante fût le premier véritable choc, les divers produits phytosanitaires, sont le deuxième, d'autres vont suivre, car la liste est déjà longue de ces dangers qui ont envahis notre quotidien, les émanations radioactives, les diverses ondes, les nanoparticules, les résidus médicamenteux, etc etc, etc.

Pour la plupart de ces risques, les preuves manquent encore, mais elles ne sauraient tarder !

Pour les néonicotinoïdes, les preuves existent déjà, alors il faut les interdire maintenant, sans attendre.

Pétition en provenance de "Agir pour l'environnement"
Pétition en provenance de "Agir pour l'environnement"

Plus nous serons nombreux et plus forts seront nos choix.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article