Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous pouvez craindre l'exploitation des gaz non conventionnels par facturation hydraulique, car même la terre en tremble !

Des tremblements de terre en lien avec la fracturation hydraulique, en vue de l'exploitation des gaz de schiste et autres gaz non conventionnels, sont à minima soupçonnés depuis déjà longtemps, car les premières alertes ne sont pas récentes :

Vous pouvez craindre l'exploitation des gaz non conventionnels par facturation hydraulique, car même la terre en tremble !

Heureusement de faible amplitude, ils ont très rarement occasionnés de véritables dégâts, et dans de nombreux cas, ce sont plus les externalités de la fracturation qui sont en cause, la réinjection des eaux souillées dans le sous-sol, dont il faut se débarrasser faute d'accepter les coûts que généreraient la dépollution de celle-ci.

C'est plus le caractère répétitif de ces secousses qui en ont fait un sujet de craintes. Bien que je ne sois en aucune manière féru de sismologie, je redoute pour ma part sans être en mesure d'étayer ce supposé, que les effets à long terme de ces mini spasmes sous-terrains pourraient bien être à force déstabilisateurs et augurer des enchainements de séismes de plus en plus fréquents, et augmentant en force et en effets au fur et à mesure des répétitions et du temps.

Les industriels s'en défendent bien évidemment, mais le doute n'est plus permis, tant les cas se multiplient et surtout s'étendent, du Dakota du Nord au Texas en passant par l'Oklahoma ce sont tous les Etats impliqués dans l'exploitation des gaz de schiste qui sont touchés, et on l'a vue des cas aussi en Angleterre, au Canada et probablement ailleurs.

Les records de nombre de secousses sont battus les uns après les autres, cette conséquence est inévitable, tout comme l'est la pollution des eaux que la fracturation hydraulique génère.

Le cas échéant la France n'échapperait donc pas à ces séquelles qui, si à court terme, ne semblent pas si terrifiante que ça, pourrait bien à long terme ébranler bien plus profondément les équilibres sous-terrains.

Si la terre en tremble, que devrions nous en penser ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article