Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soyons le changement que nous voulons voir naître, de l'école à la vie adulte, la clé est dans l'expérience personnelle.

Soyons le changement que nous voulons voir naître, de l'école à la vie adulte, la clé est dans l'expérience personnelle.

Crescendo depuis quelques temps, le précepte qui fut attribué à Gandhi qui consiste à se remettre d'abord et avant tout sois même en cause s'impose à moi, 'vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde', ou commencer par changer en vous ce que vous voulez voir changer autour de vous ! c'est ce concept qui me semble devoir concentrer toute mon attention pour ce qui me reste à vivre.

Je suis en effet enclin à croire que le changement nécessaire concerne plus particulièrement les autres, mais j'en oubli parfois que ce changement que je détecte comme indispensable chez la plupart de mes congénères, passe aussi par ma propre aptitude à me mettre en cause également et a modifier aussi en moi ce qui doit l'être.

Ce sera le combat que je vais tenter de garder à l'esprit dorénavant !

Je ne savais trop comment aborder ce sujet, comment en faire, un partage qui puisse aussi véhiculer quelque chose qui me paraisse aussi essentiel, afin d'exhorter encore et toujours à envisager la nécessité de voir des changements s'opérer dans les mentalités, dans les esprits et dans les cœurs, et un autre sujet vu ce jour me semble idéal pour compléter ce post, en effet quoi d'autre que l'éducation et l'accompagnement dans les premiers pas et les premières découvertes de la vie pourrait mieux accompagner l'acceptation de devoir évoluer sois même !

L'aptitude à se remettre en cause ne peut pas mieux prendre naissance que dans un apprentissage de la vie qui nous y prépare et nous en montre le chemin, ce n'est pas du tout ce que l'on nous enseigne, et c'est bien là un des problèmes fondamentaux de nos sociétés, dites modernes, l'éducation ou l'apprentissage de la vie appelons le comme nous voulons, est devenu une instrumentalisation de la société de consommation, et une uniformisation des cerveaux orientée vers la compétition entre les êtres, il n'y aurait de place que pour celles et ceux qui surpassent les autres, soit la négation abjecte et mensongère de ce qu'est en réalité la vie, une coopération, une interdépendance, une association de capacités et d'aptitudes qui s'additionnent et se complètent.

L'un des changements fondamentaux, sans lequel je le crains rien ne peut évoluer positivement à long terme, peut et doit passer par une réforme de nos systèmes d'éducation et de formation à la vie, en permettant d'abord et avant tout à chacun d'apprendre à se connaître et s'épanouir.

Hors des sentiers battus, il existe des alternatives, encore peu connus, mais que je veux soutenir, les écoles Montessori, en sont un exemple, mais ce ne sont pas les seules, je pense également à la démarche éducative des Colibris, sans parler de quantités d'initiatives communautaires associatives, ou personnelles, qui bien que restant encore minoritaires, égrainent et essaiment de plus en plus, et voilà que ce jour je découvre la démarche individuelle qui n'est sans doute pas la seule, d'une 'pédagogue' (j'espère que le qualificatif n'effacera pas son sourire et n'assombrira pas son humeur) que je veux saluer et encourager, car je crois véritablement que l'avenir ne peut pas se forger sans une refonte primordiale de la formation et l'éducation à la vie, et à ce que celle ci peut nous permettre de mettre en œuvre, et vivre.

Apprendre et restituer autrement, voilà l'un des changements fondamentaux dont nous avons besoin, partager l'apprentissage et le savoir, la découverte de soi et de ses aptitudes autrement, c'est ce que se propose de favoriser celles et ceux qui veulent véritablement réformer et révolutionner la société, Céline Alvarez l'institutrice révolutionnaire en fait partie, et je souhaite l'encourager et promouvoir sa démarche, car je crois qu'elle est essentielle, et souhaitable.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article