Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La france n'accordera plus de permis de recherches d'hydrocarbures conventionnels ! Et les non-conventionnels alors ?

La france n'accordera plus de permis de recherches d'hydrocarbures conventionnels ! Et les non-conventionnels alors ?

Je vais faire cours, car il convient je crois d'être très prudent face à une telle annonce qui demande sans doute dans un premier temps à être vraiment confirmée, quel contexte, comment cette affirmation a-t-elle été obtenue, etc etc, je crois que de nombreux commentaires devraient venir nous éclairer, et il le faut d'ailleurs, car cette phrase, qui n'est encore que l'expression d'une personne individuelle fussent-elle ministre, peut n'avoir aucune retmbée réelle sur les choix du gouvernement en finalité, on sait le poids de sont avis par exemple au sujet de NDDL !

En tout cas il me semble que pour attiser le feu que ces propos pourraient et devraient mettre, il convient je crois de souffler sur la braise, ça va faire monter la T° dans les chaumières !

L'annonce de Ségolène Royal devrait pourtant déclencher un feu médiatique, alors que pour l'instant c'est à peine si on en aperçoit une légère fumée !

La france n'accordera plus de permis de recherches d'hydrocarbures conventionnels ! Et les non-conventionnels alors ?

Il n'en reste pas moins que je pose donc une autre question, il n'est là question que des hydrocarbures conventionnels, mais alors les non-conventionnels seraient-ils exclus de ce raisonnement, la question ne mérite-t-elle pas d'être posée, lorsque l'on sait que Total est en passe d'obtenir juridiquement le droit de procéder à des explorations !

Ne pas recourir à la fracturation hydraulique, c'est ça la loi, je suis d'ailleurs surpris que d'autres ne se soient pas engouffrés plus tôt dans cette faille, que dis-je ce gouffre !

Pour rappel, il n'y a pas que la Pologne qui purrait déchanter, malgré les annonces euphoriques !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article