Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les eaux usées véhiculeraient-elles un trésor, quand l'épuration se fait productrice d'énergie.

Les eaux usées véhiculeraient-elles un trésor, quand l'épuration se fait productrice d'énergie.

A cette question la réponse est indéniablement oui, et cette reconnaissance n'est pas vraiment nouvelle, la méthanisation est déjà en œuvre, dans certaines STEP en France et ailleurs, mais les procédés évoluent et les rendements assez faibles de ces dernières justifient de nouvelles recherches pour les optimiser, car il y a véritablement de l'or énergétique, particulièrement dans nos ERU (Eau Résiduaires Urbaines) et il serait vraiment dommage de ne pas valoriser au mieux ce qu'on sait maintenant pouvoir changer en source d'énergie qui a ceci de durable que nos rejets le sont.

Là où les stations d'épurations sont pour la plupart, et sans doute pour longtemps encore pour les plus petites, hautement consommatrices en énergies, une inversion est possible, au moins dans un premier temps sur des structures taillées pour des petites villes, et à fortiori, des plus grandes, et quand on sait que les villes vont se densifier, et que donc les stations d'épurations vont également prendre de l'embonpoint, on peux facilement comprendre que le nombre de ces structures potentiellement transformables ne peut aller que croissant. L'évolution des techniques et la diminution des coûts, auront eu aussi leur influences positives, le projet de recherche "Powerstep" s'inscrit donc dans une orientation de transition énergétique, qui demande à ce que toutes les sources possibles soient au moins étudiées, charges ensuite aux décideurs de favoriser celles qui seront les plus efficientes.

J'avoue être très surpris des chiffres annoncés dans cet article, mais mon expérience personnelle ne me permet pas d'en juger, mes connaissances minimales en terme de rendement énergétique possible ne sont que balbutiantes, je ne demande d'ailleurs qu'à les parfaire !

J'espérais trouver plus d'infos au sujet de ce projet, mais je n'ai trouvé de trace que sur le site même du 'Centre de compétence de l'eau de Berlin', (en anglais) dont il est question dans l'article.

Espérons que nous en entendrons parler de temps à autres.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article