Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écocide Écocide, est-ce que j'ai une gueule d'Écocide ! Est-ce que vous plaidez coupables ?

J'm'asphyxie j'ai b'soin d'changer d'air !

Il est sans doute là le lien entre le sujet que je veux aborder ce jour et cette parodique transformation d'une réplique d'un film de 1938 réalisé par Marcel Carné, qui s'est imposé à mon esprit sans que je ne sache en aucune manière pourquoi à priori, la destruction de l'atmosphère (air/climat) qui asphyxie (pollution/réchauffement) ! Je vous accorde que c'est tiré par les cheveux, mais je trouve que ça sonne bien, et surtout je n'ai pas détecté d'autre liaison évidente apparente !

A moins que dans l'idée, Arletty (Prostituée) représente l'industrie et le système consumériste, Louis Jouvet (son protecteur/mac) le citoyen consommateur qui n'en peux plus de cette dépendance et du poids de cette relation et qui exprime donc une accusation envers elle l'accusant de l'asphyxier, bon pas évident j'en conviens.

Trêve de tergiversation, je voulais revenir aujourd'hui sur la notion d'écocide, les crimes contre la nature, l'écologie, les écosystèmes, l'environnement, ne sont toujours pas considérés et encadrés par des instances dédiés, ils ne sont jugés le cas échéant qu'au cas par cas, devant des tribunaux dont les compétences et les connaissances sont souvent insuffisantes, mais il n'y a pas d'autre solution pour le moment.

Cette idée, cette demande n'est pas nouvelle, j'avais commenté la première qui m'était apparu en 2013 :

En France, la volonté de mieux encadrer et légiférer à ce sujet n'est pas abandonné, mais les réticences doivent être nombreuses, et rien n'a vu le jour encore à ma connaissance :

Écocide Écocide, est-ce que j'ai une gueule d'Écocide ! Est-ce que vous plaidez coupables ?

Alors puisque rien n'est encore juridiquement en place, pourquoi ne pas montrer la voie, et en démontrer l'utilité et la nécessité, enfin essayer, car si une chose est bien certaine, c'est que les opposants sont nombreux, et tellement plus puissant que la société civile, que de parvenir à la création d'une notion d'écocide, est loin d'être accessible, le combat s'apparente à une lutte du type David contre Goliath.

C'est ce que se sont employés à faire des militants écologistes, en créant un faux tribunal populaire pour la nature, pour de faux procès symboliques, en marge de la COP 21.

Sur le banc des accusés, des noms connues pour leurs atteintes diverses déjà avérées, des plaidoyer avec des arguments qui eux n'avaient rien de symboliques, mais décrivaient des réalités tangibles et vérifiables, des condamnations virtuelles, mais qui peuvent augurer de ce que pourraient être les vrais futures hypothétiques sentences.

Les tribunaux de la planètes, suivez le guide, pour les droits de la nature, en premier lieu, Monsanto à la barre, pour ensemencer la lutte, Naomie Klein Procureur d'ExxonMobil sonne la charge, La France devant les juges ?, sentences prédictives ?

Les peines ne sont qu'emblématiques, mais les accusés sont prévenues, ce qui d'ailleurs risque de les motiver encore d'avantage pour s'arcbouter contre la création de tels tribunaux, peut-être le prix à payer pour en rendre l'objectif encore plus lointain, ou pas ! Mais aussi en démontrer les possibilités, l'avenir nous le dira.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article