Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'adage dit que le travail c'est la santé, alors les enfants doivent-être en bonne santé !

L'adage dit que le travail c'est la santé, alors les enfants doivent-être en bonne santé !

Le travail des enfants est vieux comme le monde, et partout dans le monde, nous vivons en occident une situation tout à fait exceptionnelle en fait, de tout ce qui s'est vécu sur la planète jusqu'ici, jamais le travail des enfants n'avait connu de temps d'arrêt tout simplement parce que nulle part une telle possibilité n'est envisageable, il a fallu que l'éducation et la protection de nos enfants apparaissent comme primordiale et essentielle pour que cesse ce qui était même chez nous considéré comme une nécessité absolue, et c'est ce qu'elle est encore sur la majeure partie de la planète !

La notion de travail des enfants, n'est donc pas simple à définir, nous occidentaux en avons établi une que même nous ne sommes pas vraiment capable d'appliquer pleinement, il n'y a pas si longtemps, chez nous aussi les enfants participaient par nécessité aux travaux des champs, là où encore de nos jours, l'agriculture est le secteur qui emploie le plus d'enfants au monde.

L'adage dit que le travail c'est la santé, alors les enfants doivent-être en bonne santé !

C'est L'Inde qui est le plus touché par ce que l'on sait maintenant être un véritable fléau, mais il a fallu que des hommes exceptionnel ouvrent les yeux et agissent pour que cette acceptation naisse et grandissent, c'est l'industrialisation qui a en quelque sorte servi de révélateur.

Victor Hugo, qui as écrit : "Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre
Qui produit l'argent en créant la misère
Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un ou
til" fut le témoin des conditions inhumaines qui entraînèrent les premières remise en questions qui servirent de détonateur de ce que l'on peut imager comme une bombe de l'évolution de la condition humaine, le besoin et le choix de permettre à l'éducation de s'étendre, mis en évidence que le travail s'oppose à l'éducation des enfants.

Mais là n'est pas son moindre défaut, il a été mis en évidence depuis que le travail des enfants renforce les intergénérationnels de la pauvreté, pauvreté qui est la pierre angulaire du besoin vital de travailler, y compris pour les enfants, cercle vicieux s'il en est !

L'adage dit que le travail c'est la santé, alors les enfants doivent-être en bonne santé !

Sur plus de 250 millions d'enfants occupés économiquement de part le monde, près de 170 millions le sont illégalement, les formes que prennent ce qui devient alors de l'exploitation dans sa plus terrible expression sont très diverses, bien que cela sorte légèrement de ce cadre, je ne peux pas ne pas citer le cas des enfants que l'on utilise comme armes, summum de la plus sombre cruauté dont certains humains sont capables dans certaines circonstances.

L'adage dit que le travail c'est la santé, alors les enfants doivent-être en bonne santé !

Le travail des enfants constitue une violation des droits fondamentaux de l'homme et il est démontré qu'il freine leur développement, ultime action onusième, face à un tel défit, une journée mondiale contre le travail des enfants à été instituée. Par contre l'utilisation des enfants des les chaînes de productions de la plupart de groupes de multinationales européennes et américaines notamment ne sont combattus que très mollement, bien que l'on sache les dégâts que cela engendre.

Ce qui a servit de révélation pour élever la condition humains chez nous est reconnu maintenant pour sa valeur essentielle universelle, l'éducation, qui à l'instar de ce qu'elle est pour de nombreuses autres causes, démographie, santé, égalité entre les femmes et les hommes (bon là même dans le meilleurs des cas on est encore loin du compte, mais ça avance !), émancipation, etc etc l'éducation disais-je est la meilleure arme contre la travail des enfants, et force est de constater, qu'il y a encore beaucoup de travail à faire pour que l'éducation devienne prioritaire sur toute le surface de la planète.

L'adage dit que le travail c'est la santé, alors les enfants doivent-être en bonne santé !

On a donc pu constater que fort heureusement l'utilisation des enfants pour assurer le travail diminue, elle perd trop légèrement, de son emprise partout, pour ce qui est de son aspect le plus terrible, et le plus dommageable, mais quelque chose d'insidieux se trame, là où la libération a pris son essor, là où la délivrance à pris naissance, le pernicieux s'installe déjà, les cadres s'étiolent, les protections tombent sournoisement, après une pause on est en train de passer d'une forme d'exploitation souvent vitale, à une forme d'exploitation bien moins légitime, et surtout perçu comme acceptable la plupart du temps tant elle est savamment orchestrée pour sembler incontournable, et justifiée, les jeunes qui travaillent maintenant,légalement, soit dans le cadres des apprentissages, ou des stages en entreprises sont de moins en moins bien protégés, et que dire de la rémunération, quand elle existe !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article