Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Apatride, à l'heure où les frontières se redressent, un statut qui emprisonne sans murs !

Apatride, à l'heure où les frontières se redressent, un statut qui emprisonne sans murs !

Moi qui rêve d'un monde où les frontières seraient ouvertes, pour ne pas dire abolies, ne serait-ce que symboliquement, demandeur tout aussi symbolique du passeport universel, celui délivré par l'Organisation pour une Citoyenneté Universelle (OCU) qu'un seul État reconnait à ma connaissance, et dont bien sûr on ne parle que bien trop peu dans les médias, j'envisage le monde comme une patrie, car même universelle, il s'agit bien d'une notion de citoyenneté, de patrie, car on ne devrait pas pouvoir vivre sans cette reconnaissance là, c'est d'ailleurs ce qu'établie l'article 15 de la Déclaration Universelle des droits de l'Homme adopté par l'ONU en 1948, chaque individu est en droit d'avoir une reconnaissance d'appartenance à une patrie en particulier, fusse-t'elle universelle !

Pourtant d'après les seuls chiffres indécis annoncés, ce serait donc pas moins de 10 millions d'individus, qui seraient ainsi dans le monde, sans aucun droit, sans aucune reconnaissance, non pas libre mais au contraire enfermé dans ce non statut qui emprisonne finalement dans une incapacité d'être pleinement, une existence dans l'ombre, à l'exemple de ce témoignage.

Il faut des conditions malheureuses, voir funestes ou extra-ordinaire pour se trouver hors citoyenneté aucune, on pourrait penser que ce soit rare, alors que l'ONU déclare vouloir éradiquer le statut d'apatride d'ici à dix ans, ce n'est pas le cas, un enfant nait toutes les 10 minutes dans le monde sans nationalités, et paradoxalement le problème s'amplifie,

Apatride, à l'heure où les frontières se redressent, un statut qui emprisonne sans murs !

Je n'ai pas réussi à savoir avec une certitude absolue si l'action initiée par 'United colors of Benetton' que je viens de découvrir en faisant des recherches sur l'apatridie, est encore d'actualité, mais je la propose tout de même, car après l'avoir signée moi même ce jour, ma signature à bien été validée, donc il semble bien qu'elle soit encore active, baptisée "I Belong", elle a pour but annoncé, de soutenir et de promouvoir la lutte du HCR (Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés).

Apatride, à l'heure où les frontières se redressent, un statut qui emprisonne sans murs !

Vous l'aurez compris, je soutiens sans conteste tout ce qui peut encourager à la reconnaissance de la Citoyenneté Universelle, je considère même qu'elle pourrait être une forme de réponse à cette problématique en accordant un statut qui serait alors reconnu mondialement à toutes celles et ceux que leurs pays ont destitués de leurs droits, ce qui ne signifie pas qu'il ne faille pas tenir compte des causes qui ont prévalu à la déchéance de leur droit natifs, ou bien sûr toutes celles et ceux qui sont nés sans reconnaissance de quelque nation que ce soit, cela demanderait évidemment d'établir une charte ou une convention ou une constitution particulière encadrant des droits et devoirs, juridiquement reconnus officiellement par les États communs, rien d'impossible pour une humanité qui le souhaiterait vraiment !

Apatride, à l'heure où les frontières se redressent, un statut qui emprisonne sans murs !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article