Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Combien de temps encore avant le premier HGM (Humain Génétiquement Modifié) ?

La question vous parait saugrenu, en êtes vous si sûr ?

Et si l'ultime raison qui me faisait militer, moi, et sans doute beaucoup d'autres, contre les manipulations génétiques des plantes, résidait dans la projection qu'on peut envisager concevable d'autres modifications génétiques qui elles chercheraient à atteindre de toutes autres finalités ? Les objectifs suivant de certains chercheurs, bien que très peu médiatisés, sont en voie de progrès, dans le sens de progression dans la maîtrise des outils et des résultats, car, considérer cela comme un progrès dans le sens avancée de l'humanité, est fort discutable et contestable selon moi.

Après les plantes, les animaux, puis les humains, l'enchainement est tout sauf inimaginable, bien qu'en réalité la première manipulation génétique ait été réalisée sur une souris, ce sont bien les plantes OGM qui ont subi le plus de développement. Modifier des plantes, n'est déjà pas si simple, pour certaines les techniques sont avancées, et présentées par leurs concepteurs comme fiables, ce qui est déjà fort critiquable et contesté. Pour d'autres, les essais sont sinon pour le moins décevant, au mieux au stade de l'expérimentation.

La deuxième étape concerne donc les animaux, Il est déjà remarquable de constater que les apprentis sorciers ont tout de même déjà une certaine maîtrise de la production d'animaux améliorés par génie génétique notamment pour la recherche médicale. Le cas des souris qui ont déjà permis de nombreuses avancées, est considérées positivement par la société en générale, car cela touche à la médecine, et aux évolutions thérapeutiques, c'est l'exemple et le paravent parfait pour les aventuriers de la recherche, qui peuvent communiquer facilement à ce sujet, et le mettre en devanture pour embellir la vitrine. Ils ont trouvé là un cheval de Troie pour instiller l'acceptation du développement de ces techniques.

L'autre porte ouverte contre laquelle il est difficile de s'insurger, est la recherche, encore que là aussi il y aurait beaucoup à dire, car je fais parti de celles et ceux qui considèrent qu'au nom de cette sacro-sainte recherche, de nombreuses manipulations et expériences sont menées, au mépris des plus élémentaires réserves qui devraient en limiter les libertés. Les niches expérimentales laissées sans aucuns garde-fous, permettent aux milieux de la recherche d'avancer souvent sans aucune éthique et retenue, et surtout la mise en application forcenées des avancées technologiques devance toujours la plus essentielle prudence, et les évaluations suffisantes dans le temps pour en évaluer vraiment les effets à moyen et long termes.

Le dernier maillon est donc l'humain, et pour celles et ceux qui ne s'en rendraient pas vraiment compte, se pose déjà la question de savoir où naîtra le premier bébé génétiquement modifié ? Non il ne s'agit pas là d'un roman ou d'un prochain film de science fiction, on est bien là en pleine réalité. Les scientifiques, enfin certains d'entres-eux, se considèrent quand à eux, à contrario beaucoup trop encadrés et restreints, au moins officiellement, dans leurs expérimentations, ils voudraient bien franchir ce cap là au plus vite, surtout très probablement pour inscrire leur nom dans l'Histoire, avec un grand H car nul doute que le premier qui pourra se targuer, sans se cacher, d'avoir réussi une telle manipulation verra son nom gravé dans les livres ou les cloud d'histoire.

L'espoir, même plus secret, de certains est donc de communiquer, de tirer avantage, et de valoriser les réussites sur les animaux pour engranger du crédit auprès de l'opinion public, ainsi il ne faut pas s'étonner de voir et d'entendre cette revendication, laissez-nous manipuler les humains par leurs gènes, car de toute façon, d'autres vont le faire, et s'y essai déjà aujourd'hui, à l'exemple de ce qui vient de se faire en Chine, n'ayez craintes braves gens, voyez on y arrive bien avec les plantes et les animaux, donc vous n'avez que des avantages à en tirer, laissez nous tranquille !

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article