Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

70 ans, bombe H, Hiroshima/Nagasaki, triste anniversaire des autres jours d'infamie.

Ce 6 août 2015, rappel que 70 ans plus tôt, l'histoire à basculé.

De tout temps des humains se sont affrontés, les guerres d'origines aussi diverses, que leurs justifications, ont jalonnées l'Histoire, ou les Histoires devrais-je dire, car selon que l'on soit d'un côté des épées et des bombes ou de l'autre, l'histoire se conte en deux vérités, celle du vainqueur entre dans ses livres d'histoire en général, occultant tout ce qui pourrait ternir ses desseins, l'ennemi étant toujours le mal !

Les vaincus, eux tentent d'oublier leurs défaites, sans y parvenir, et leurs livres d'histoires dressent d'autres bilans, soulevant bien plus de questions que les certitudes des vainqueurs, la fin justifiait-elle tous les moyens ?

Si je devais écrire un livre d'histoire je commencerais par rappeler ce que fût l'acte avant-coureur, cette décision prise par les Japonais en représailles des restrictions édictées à leur encontre par les Etats-Unis et leurs alliés, énième jalon d'un conflit entre deux formes d'impérialismes contraires, de lancer une attaque surprise, sur la base navale américaine située sur l’île d'Oahu, dans l'archipel d'Hawaï, au cœur de l'océan pacifique, Pearl Harbor, la guerre était déclarée, et ce qui fût qualifié d'infamie, devint l'origine d'une volonté farouche de ripostes anéantissantes, au point que les armes conventionnelles ne faisaient plus assez de poids, pour assouvir la réparation envisagée.

Pearl Harbor c'est environ 3000 morts militaires, et à peine une cinquantaine de civils tués, ce qui en résulte 4 ans plus tard, c'est plus de 200 000 morts, la plupart civiles, deux villes, dans un pays déjà laminé, de ce côté ci de la planète, le regard porté, oscille entre indifférence, et approbation, pour la plupart, inconscient de l'étendue réelle de ce qu'engendrait cette révolution.

C'était il y a 70 ans, qu'a-t'on retenu de cette histoire aux multiples visages, quelles leçons en avons nous tirées ?

Quid des scientifiques au fond de leurs labos, à qui ont laisse mener tant d'expériences, sans garde-fous, au gré de leurs tâtonnements scientifiquement dépourvues de toute retenues, le savoir porté au nues !

Hier sur France 2 cet anniversaire était évoqué, incontournable, alors que Fukushima, est tombé dans l'oubli déjà, pour nos médias télévisés, le nombre de morts direct asséné, les horreurs du jour de la bombe Hénumérées, et puis l'espace d'un bref instant, à peine audible, la suite de l'histoire, les retombées sanitaires, en un mots "cancer", sans autres commentaires, sans plus de détails, comme si l'Histoire, s'était en fait arrêté le 7/08/1945.

L'Histoire ne s'est pas arrêtée, pas plus à Hiroshima, qu'à Nagasaki, pas plus à Tchernobyl, qu'à Fukushima, et les leçons qu'on en tire maintenant, prennent une tournure machiavélique, alors que les scientifiques, admettent de plus en plus largement que les faibles doses, ne sont pas estimées à leurs justes valeurs d'impacts réels sur certains individus, alors que les cancers et autres mutations génétiques, entre autres conséquences, se propagent de générations en générations, non seulement on se voile la face, mais, on s'oriente vers une définition revue à la baisse des taux de radiation acceptable, a l'instar de ce qui s'est passé au Japon, mais quand le japon a pris cette mesure en réaction, à une situation non maîtrisée, ici, c'est en prévention des futures contaminations envisageables, que l'on abaisse les niveaux de protection, un autre jour d'infamie, se fait jour, La CRIIRAD seul organisme suffisamment indépendant sonne l'alarme et porte plainte, contre cette acceptation de l'inéluctable futur possible, en cas d'accident nucléaire en Europe, c'est scandaleux.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

simple-touriste 27/08/2015 23:31

Les antinucléaires se servent de tous les accidents. Ils ont ridiculement amplifié la peur autour de Fukushima alors qu'il n'y a jamais eu de danger pour les populations, que les poissons étaient comestibles, que le territoire restait habitable, que la contamination était très faible.

Les mêmes avaient créé une psychose autour des irradiés ce qui a entraîné un rejet de la population. Ils ont inventé des histoires d'enfants naissants malformés longtemps après l'exposition.

Les antinucléaires inventent des histoires pour faire peur. En effet la fission nucléaire est une source d'énergie merveilleuse, elle est économique, sûre, propre, elle permet de faire des stocks importants, assure ainsi l'indépendance énergétique, elle évite la pollution liée à l'extraction et à la combustion du charbon notamment.

Mais les antinucléaires financés par les lobbies ne l'entendent pas de cette oreille, ils préfèrent voir les populations appauvries et l'air empoisonné par la combustion du charbon.

simple-touriste 27/08/2015 22:51

Vous pouvez interviewer toutes les sociologues d'extrême gauche anti technologie que vous voudrez, les VRAIS scientifiques reconnaissent que les faibles doses de radiation sont bénéfiques.

simple-touriste 27/08/2015 22:26

Rien ne permet de dire que ce bombardement n'était pas une chose magnifique qui a permis d'arrêter immédiatement la guerre en ne causant que relativement peu de mort, peu de victimes différées, aucun empoisonnement à long terme.

Daniel JAGLINE djexreveur 27/08/2015 23:52

Le pouvoir ils l'ont gardé, ils l'ont d'ailleurs encore.
"Pourquoi accepter après ?" en voilà une question judicieuse ! Vous auriez fait quoi vous après ça ?
Je ne suis plus un enfant, hélas, c'est pour ça sans doute qu'effectivement je ne vous comprend pas, je ne vois d'ailleurs pas ce que cette allusion à de pertinent.

simple-touriste 27/08/2015 23:33

"Pour finir le Japon était près à abdiqué, les bombes n'ont rien changés, informez vous sur l'Histoire,"

Mais à quelles conditions? Garder le pouvoir?

Pourquoi refusaient-ils avant?
Pourquoi accepter après?

Un enfant comprendrait cela!

simple-touriste 27/08/2015 23:21

Les radiations naturelles ne portent pas du tout atteinte à la santé. Ces "atteintes" ne sont reconnus que par des militants qui excluent les montagnes des données scientifiques montrant qu'au pire ces radiations sont sans effets (mais elles sont très certainement bénéfiques).

Le Pr Pierre Pellerin l'avait bien expliqué il y a longtemps.

Avez-vous seulement lu le rapport des Académies?

Daniel JAGLINE djexreveur 27/08/2015 23:13

Ces allégations sont justes insupportables, tout d'abord il y a des très nombreuses sources de radiations très diverses, parfois naturelles dont mêmes certaines de celle ci sont aussi reconnu comme portant atteintes à le santé, j'habite en Bretagne, renseignez vous donc sur le radon et on en reparle.
Les vrais scientifiques comme vous dites sont de plus en plus nombreux à accepter maintenant l'hypothèse inverse, ne vous en déplaise, en effet de plus en plus reconnaissent que la notion de faible dose est une hérésie, car certains effets peuvent être provoqués chez certains sujets dès des doses infinitésimales.
Pour finir le Japon était près à abdiqué, les bombes n'ont rien changés, informez vous sur l'Histoire, sortez de la propagande, et instruisez vous !
Pour le reste, vous devriez avoir honte ! Des enfants naissent encore avec des séquelles dû au retombés radioactives, simple-touriste, vous devriez vous arrêter de voyager sans vous mettre à réfléchir, et à peser vos maux, il y a là une forme de négationnisme, qui est le reflet de la désinformation politico-médiatique qui nous a été inculquée, sauf que la vérité est tout autre.