Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nature aux mains des semenciers industriels, isolé un gène suffit à se l'approprier par brevet, le vol de la vie !

Ce sont maintenant les institutions européennes qui s'inspirant de ce qui est déjà possible aux Etats-Unis, ouvrent la porte au vol de la vie naturelle, en jugeant qu'il est recevable de breveter la simple manipulation d'un gène naturel existant et crée par le temps et l'évolution naturelle, pour s'en servir en le communiquant génétiquement à un autre support génétique qui peut être un végétal, mais aussi un animal, afin de changer ses caractéristiques propres, le tout s'en avoir en aucune manière inventé ou crée quoi que ce soit.

(J'ouvre ici une petite parenthèse, pour poser une question qui me taraude de plus en plus, ne nous faisons nous pas enfumer par les négociations TAFTA-TTIP sur lesquelles on se focalise dans la lutte car à ce rythme il ne restera bientôt plus rien à pour empêcher toutes leurs dérégulations)

Une fois de plus les industriels ont su profiter d'un floue juridique pour arriver à leur fins, et la main-mise va non seulement continuer, mais s'amplifier, car le cadre européen vol en éclat, il était certes déjà très contestable, mais ce qui le remplace est pire encore.

Cette mauvaise impression de ne plus avoir grand chose à craindre des négociation Etats-Unis/Europe est visiblement partagée, car ce ne sont pas seulement les brevetages qui se voient autoriser, la porte maintenant ouverte aux OGM change également toutes les possibilités, on en vient même à attaquer ceux qui tentent de maintenir leurs cultures vierges.

La finance a encore gagné sur les échanges libres, la privatisation sur la communauté, l'accaparement sur le partage.

EST-CE BIEN LA LE MONDE QUE NOUS VOULONS LAISSER A NOS ENFANTS.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

La nature aux mains des semenciers industriels, isolé un gène suffit à se l'approprier par brevet, le vol de la vie !

La société civile tente de garder un peu d'humanité et de liberté, quand les rendra-t-on illégales, car c'est bien le chemin que l'on prend, il va en falloir des médiathèques, des marchés d'échanges et des plates formes en ligne pour sauver nos semences, et les semeurs !

Des bourses en lignes, et des promoteurs des potagers (il n'y a là rien d'exhaustif, la recherche continue) face à des mastodontes commerciaux, deux mondes différents, qui s'opposent et s'entrechoquent, j'ai choisi celui dans lequel je voulais vivre, et vous ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article