Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qu'est-ce que la notion d'exposome va changer pour la santé de nos enfants ?

J'avais idée de ce que pouvait être une telle approche, si elle est toutefois menée avec des moyens adéquats, sans savoir qu'elle était vraiment possiblement envisagée, un peu comme une cause inatteignable, c'est donc une bonne surprise que de constater, que l'intention de surveiller toutes atteintes à la santé qui ne soient pas d'origine génétique, et ce sur toute la durée de la vie, et en intégrant non seulement l'environnement mais aussi les causes psychologique et sociaux-économiques.

Cette notion d'exposome est à ce point nouvelle qu'on ne trouve pas grand chose en français sur le net qui s'y rapporte, voici au format 'pdf' un document qui me semble fort intéressant, c'est surtout un des seuls, avec cet autre document de l'Ineris, que j'ai trouvé en plus de l'article qui va suivre, et qui est l'origine de ce billet.

J'en suis à ce points surpris que j'ai peine à le croire, il faut dire que tout est à faire, tant les causes sont éparses, parfois insoupçonnables jusqu'à ce que s'accumulent certains cas. Bien que ce serait déjà un bon débuts, surveiller n'est pas tout, ce n'est en tout cas pas suffisant si cela ne se concrétise pas dans certains cas par des interdictions d'utilisations rapides, les atteintes dû aux pesticides et autres phytosanitaires, en sont un exemple oh combien probants, et que dire de l'amiante.

La nouvelle loi santé sera-t-elle vraiment un tournant, avec un plan santé au cœur du dispositif de surveillance ?

Surveiller, ce n'est donc que le premier pas, il faudra qu'il soit suivi d'un autre qui agira vraiment, et d'une certaine manière j'ai bon espoir, pour une raison, l'aspect du coût économique, puisque c'est bien souvent celui là qui détermine de nombreuses volontés d'actions, parce que lorsque l'on chiffrera ce qu'entraîne comme coût pour notre sécurité sociale, toutes ces atteintes à la santé, si vraiment on accepte de les voir comme telles, on ne pourra que comprendre que continuer sur cette voie là est juste une mise en danger de la santé d'autrui.

C'est avant qu'il faut changer, avant la mise sur le marché des produits, par de vrais études sur le long terme, de vrais recherches opérées par des organismes tiers indépendants, prévenir plutôt que de se retrouver à devoir essayer de guérir des patients pour des maladies dont bien souvent on n'est même pas en mesure de définir vraiment l'origine.

Surveiller ce n'est donc bien, que si cela s'accompagne à mon sens d'un autre changement profond, qui consiste donc à évaluer autrement les impacts des nouvelles techniques et technologies, les nouveaux produits et découvertes, afin que l'appât du gain et des profits rapides, ne soient plus prioritaires sur les notions de santé publiques, et de protection de cette santé à long terme. On en est loin encore, très loin, mais peut-être est-ce vraiment le débuts du chemin !

Schéma en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Schéma en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

adrien 31/07/2015 17:42

l'exposome a aussi beaucoup d'intéret en terme de risques professionnels : voir La notion d’exposome professionnel : http://www.officiel-prevention.com/formation/formation-continue-a-la-securite/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=139&dossid=536

adrien 01/08/2015 09:45

j'ai trouvé votre article par le référencement dans google. je vais consulter votre info du jour.

Daniel JAGLINE 31/07/2015 21:40

Merci 'adrien' pour ce complément d'information, êtes vous arrivé directement sur ce billet ou êtes vous d'abord passé par celui du jour ?
Si vous n'avez pas la dernière info, elle est de taille, voir sur ce blog le billet du jour :
Un pas en avant, un pas en arrière, quand les avancées deviennent reculades, Sénat VS Parlement l'exposome explose'.