Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a d'un côté la défense pour un travail qui ne devienne pas un linceul, de l'autre on évoque le CAC 40

Le devoir de vigilance, tel pourrait être son nom, je l'aurais appelé devoir de responsabilité, si tant est qu'on parvienne à un texte digne de ce nom, ce qui semble ne plus tout à fait être aussi évident depuis que lors d'une première présentation le texte ai été renvoyé en commission.

Il semblait pourtant qu'il y avait comme un consensus, et patatras !

Parce que des intérêts contraires, une nouvelle fois, ont fait voler en éclat ce qui n'est pourtant qu'une demande de droit minimal, un texte qui ne demande qu'à veiller à ce que des enfants des femmes et des hommes ne risquent pas leurs vies pour fournir nos biens, nos emplettes, nos maisons, alors y aura-t-il un avant et un après Rana Plaza ?

On ne demande pas la lune pourtant, le simple respect du droit basique, le droit à la vie, même pas une revendication salariale qui obligerait à une rémunération digne de ce nom, même pas des logements qui ne soient pas des taudis, même pas un service de santé fiable, ni même une reconnaissance quelconque au sacrifice de vies entières vouées uniquement à s'échiner sous des cadences infernales, dans des conditions déplorables et inacceptables,.......le droit à ne pas risquer sa vie, voilà ce qui est en jeu, rien de plus, mais c'est déjà trop pour certains !

"J'ai parlé de gens qui meurent, on m'a répondu CAC 40" Danielle Auroi lors d'un discours à l'Assemblée Nationale.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article