Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand la pollution est aussi sous nos pieds, enfouie, laissée à l'abandon, sous le tapis.

J'ai déjà exprimé sur ce blog à quel point j'étais scandalisé par les friches industrielles abandonnées, je ne découvre donc pas ce scandale et les rares lecteurs qui ont déjà lu ce que j'ai pu écrire à ce sujet, ont eu tout loisir de s'informer plus avant, et je l'espère d'y réfléchir et d'influencer pour que le plus grand nombre en prenne conscience, en espérant, qu'un jour peut-être des actions soient menées.

Le constat est amer, non seulement rien de positif n'a été fait, non seulement l'Etat n'a rien essayé de résoudre, pire il a au contraire permis par la loi de déculpabiliser les polleurs, de dépénaliser, de soustraire du principe (que je qualifie de virtuel) de pollueur/payeur les industriels qui abandonne des sites industriels, en toute impunité, comme le rappel l'avocat en toute fin de reportage..

Qu'ils soient chimiques, ou radioactifs, tous ces polluants dispersés et ou enterrés, ne disparaissent pas, ils restent, qu'on se le dise, agissant, s'infiltrent, et s'insinuent, rien ne disparaît tout se transforme.

Je plains tout ces citoyens qui construisent près, voir au dessus de ces lieux infestés, et vont donc subir à long terme les effluves et les relents, que dire de celles et ceux déjà contaminés, qu'on abandonne à leur sort, ici, chez nous dans un pays qui a pour engagement la fraternité, n'avons nous donc plus aucun respect pour nos concitoyens et nos descendants, ni aucune propension à léguer à nos enfants des conditions de vie saines et sûres.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article