Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Liberté, liberté chérie, le temps presse, les jours sont comptés pour retrouver un journalisme et une expression libre.

Dans de nombreux domaines pour ne pas dire dans tous, l'information est primordiale pour pouvoir se forger une opinion, la confronter, l'argumenter, parfois l'éprouver, parfois la faire évoluer, il y a tout de même une condition sine qua non pour que ça fonctionne vraiment, c'est la qualité de l'information, or cette qualité là laisse de plus en plus à désirer.

Du côté des grands médias télévisés, il n'y a guère de doute, il devient de plus en plus évident que l'information est filtrée, sauf de rares exceptions, orientée pour le moins, la radio sans sort sans doute un peu mieux, même si le logiciel est le même, la presse écrite est à la peine, soumise à l'évolution du temps et perdant son face à face avec internet, par lequel on peut recevoir directement et en un clin d’œil toutes sortes d'informations, mais là le chemin est plein de pièges, pour ne pas dire miné, en effet si on peut tout y trouver, on y trouve effectivement tout et son contraire, reste à faire le tri, et c'est là que ça deviens complexe, comment évaluer l'info de l'intox, l'information de l'orientation, la conviction de la manipulation. D'un côté une système d'information pour le moins perverti, de l'autre un amoncellement de données dont la provenance est parfois impossible à connaître et a évaluer, et la valeur difficile à jauger.

Très récemment, la liberté d'expression a été mise sur le devant de la scène, d'une manière tragique, brutale et ignoble, soulevant un mouvement citoyen, pour sa défense, l'impact a été tel que l'impensable s'est produit, se sont retrouvé coude à coude, militants humanistes, et racistes de la pire espèce, défenseurs des droits et despotes,........ il faudrait voir cela comme un encouragement ! Il faudrait considérer que cet élan là est salvateur ! Il ne sauve que les apparences à mon avis.

L'orientation que va prendre la réponse de l'Etat, est déjà toute tracée, surveillance et répression accrue, réduction de la liberté en son nom, le comble dans toute sa splendeur manichéenne.

Des voies se sont élevées pour questionner sur certaines présences, sinon inconcevables, pour le moins inopportunes, de chefs d'Etats qui chez eux démontrent et organisent le bâillonnement de leurs contradicteurs.

Certains de celles et ceux qui connaissaient l'équipe de Charlie Hebdo, ne s'empêchent pas de relever que leurs défunts amis, n'ont certainement pas trouvé ça drôle du tout !

Eux mieux que quiconque, savent combien, et comment la liberté de la presse est en danger partout sur la planète, et eux savent aussi que dans le classement qu'en a fait 'Reporter sans frontières', notre France, est loin d'être à l'avant garde, au 39ème rang pour être précis, l'histoire dira si le 7 janvier 2015 aura opérer ou non un véritable tournant, mais pour cela il faudrait regarder vraiment la situation telle quelle est, sans se voiler la face ni se bercer d'illusions, ne comptons pas sur les institutions pour cela elles sont gangrenées, seul un sursaut, un réveil du peuple, pourrait, s'il était d'une ampleur suffisante, obliger peut-être à une remise en question fondamentale, mais l'état des lieux actuel ne me rend guère confiant, car c'est le berceau même de notre société qui est à remettre en cause.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article