Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voulons nous nucléariser l'Europe ou développer des énergies renouvelables et moins risquées ?

Outre le danger majeur que la production d'énergie nucléaire conçoit dans son antre, l'accident, qui peut survenir par diverses causes, et prendre des formes plus ou moins graves, que je n'évoquerais pas d'avantage ici, l'un des autres dangers majeur liés à la production d'énergie par fusion d'atome, c'est son coût, et autant ce n'est pas pour moi le plus important, autant en cette période de crise financière, cette aspect là devrait au regard des administrateurs et décideurs revêtir un caractère de la plus haute importance. Il me semble bon de rappeler que c'est au nom de l'aspect économique que le charbon règne encore en maître comme source de production d'électricité dans le monde, que c'est au nom de l'aspect économique que le pétrole reste la source d'énergie première à bien des sujets, malgré les effets climatiques dévastateurs qu'on leurs connaît, par quel miracle alors peut-on défendre une technologie de production énergétique aussi coûteuse que l'énergie nucléaire, tellement coûteuse, que leurs propres concepteurs fond aujourd'hui la démonstration de leur incapacité à en supporter la charge seul, l'exemple Anglais est là pour en faire preuve.

Il est un autre fait moins connu, mais pourtant si gravissime, qu'il convient de rappeler aussi, c'est l'impossibilité totale pour les exploitants nucléaires d'assurer les centrales atomiques, tant le risque en terme financier est inacceptable, insupportable par aucun système d'assurance classique, que seuls donc les Etats, donc les citoyens assumeraient, ce qui est le cas au Japon actuellement même si peut d'éclairage n'est apporté sur cet aspect pourtant primordiale des choses.

L'énormité des chiffres semble étrangement n'émouvoir aucun des décideurs, dont l'aveuglement n'a d'égal que l'entêtement, avec une telle attitude, on sourirait des coûts des énergies renouvelables si on les comparaient vraiment !

Les investissements qui seront fait dans le nucléaire ne seront pas fait ailleurs, Lapalissade, qu'il convient de poser ici, afin que la question soit bien posée, et les conséquences bien évaluées, le développement du nucléaire si tant est que ce choix là est fait ne permettra pas le développement des énergies renouvelables, prétendre le contraire est tout simplement mensonger.

Il y a donc un choix à faire, L'Allemagne que je pourrais décrier à plus d'un sujet a au moins compris cela, et a fait ce choix, il entraîne certes certaines conséquences à court terme déplaisantes, et discutables, mais sur le long terme, et passés certains ajustements, cette voie là est la moins mauvaise, à mon humble avis.

Je n'aurais de cesse d'insister sur la priorité des priorités en terme de consommation énergétique, qui consiste d'abord et avant tout à réduire, réduire, et réduire encore !

Le premier et le plus important des investissements sera toujours celui qui permettra de réduire les besoins en énergies, une fois admis cet axiome, les autres décisions à prendre, déciderons de l'avenir que nous réserverons à nos descendants.

Si comme moi vous partagez cette vision, je vous invite à réfléchir et décider si comme moi vous allez allez participer à cette cyberaction dont voici le sujet, que propose 'Cyber@cteur'.

Si vous n'êtes pas convaincu, j'espère que vous prendrez le temps de vous renseigner, de vous informer, et d'y réfléchir.

Voulons nous nucléariser l'Europe ou développer des énergies renouvelables et moins risquées ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaspard 30/12/2014 17:28

Pour comparer, le tarif d'achat de l'électricité photovoltaïque était de 109,5€/MWh pour une moyenne centrale, de 40 à 500 kW, mise en service en décembre 2014. Et moins de 90€/MWh pour une puissance supérieure. ... C'est en Allemagne bien sûr, un tarif pour 20 ans.

En Grande-Bretagne, le tarif d'achat des énergies renouvelables ne dure que 15 ans (pas 35 ans comme le nucléaire).

Daniel JAGLINE 30/12/2014 17:42

Merci Gaspard pour ces précisions.
Recevez également mes vœux durables.

Gaspard 30/12/2014 17:24

Des précisions sur le coût du nouveau nucléaire en Grande-Bretagne et sur les énergies renouvelables :

http://energeia.voila.net/electri2/nucleaire_grande_bretagne.htm

Le tarif d'achat du nucléaire y est indexé depuis 2012. A raison de 92,5£/MWh en 2012, c'était déjà 95,3£/MWh en 2013 (inflation de 3%). Ajouter 2% pour 2014, cela fait déjà 97,2£/MWh en 2014.

Au taux de change actuel, cela nous fait déjà du 122€/MWh en 2014.

Pour comparer, le tarif d'achat de l'électricité photovoltaïque était de 109,5€/MWh pour une moyenne centrale, de 40 à 500 kW, mise en service en décembre 2014. Et moins de 90€/MWh pour une puissance supérieure.

Mais bonne nouvelle : le réacteur de Vermont Yankee (USA) est à l'arrêt définitif depuis le 29 décembre 2014, malgré une licence prolongée à 60 ans jusqu'en 2032. Trop cher face à la concurrence, surtout celle de l'éolien et du solaire qui prennent de l'ampleur.

Allez, bonne année, renouvelable tous les ans.