Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Monsanto et consorts, quand l'appropriation de semences naturelles, devient une supercherie, plus rien ne les arrêtent !

Déjà dénoncées, de nombreuses tentatives ont prouvé l'arrogance et les intentions de privatisations trompeuses et manipulatrices, des semenciers comme Monsanto, qui n'est pas le seul à tenter de s'approprier des 'découvertes', qui ne sont en aucune manière des 'créations', mais bien souvent de simples arrangements, ou isolement de capacités naturelles existantes, parfois de simples combinaisons, comme celles qu'on pratiqué de tout temps les paysans qui croisaient les semences en vue de trouver les mieux adaptées au milieux, ou à une amélioration souhaitée.

Une recherche rapide, m'a permis de trouver deux exemples, celui de Monsanto et d'un melon obtenu par simple combinaison de variétés, ou encore un croisement de poivrons qui a valu à Syngenta le recours de 34 organisations demandant l'annulation du brevet, mais il y a encore plus terrible que cela, ce sont toutes ces duperies, et ces vols de connaissances indigènes, ou paysannes, qui sont proprement et littéralement pillées.

C'est maintenant au sujet d'un soja et à nouveau Monsanto qui se voit accusé, un autre recours vient d'être déposé, contre un brevet accordé, une fois de plus aucune création, mais juste une découverte, l'isolement d'une capacité naturelle, rien de plus que ce que la nature à pu et su combiner elle même.

Au fil de cette recherche j'ai découvert ce blog que je vais suivre à partir de ce jour, car quand je constate le travail de recherche mené à ce sujet, je ne peux que le recommander.

L'accaparement des semences est devenu un enjeu majeur, 3 semenciers contrôlent déjà 50% des semences commercialisées.

Il semble qu'une vrai prise de conscience naissent au sommet de l'Etat français, mais c'est au plan mondial qu'il faudrait qu'un changement radical intervienne, notre pouvoir en tant que consommateur n'a jamais autant eu sa place que dans ce types de refus et de dénonciation d'une appropriation irrecevable et injustifiable, telle que celle que les multinationales veulent mener, et surtout rendre légales.

Si nous ne consommons pas ces variétés génétiquement, ou quelque soit la forme de manipulation par diverses méthodes extra-naturelles, modifiées, nous pouvons faire reculer cette machine infernale, ce sont nos consommations qui peuvent faire la différence, n'oublions jamais cela, ou plutôt prenont en vraiment conscience et agissons !

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article