Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l'heure où l'emploi se cherche des entrepreneurs, le ministre de l'agriculture restreint les possibilités d'installations, les vers de terre en rigolent encore !

L'agriculture a perdu un nombre considérable d'emploi directes et indirectes au fils des dernières décennies, mais ce n'est toujours pas suffisant pour un certain Stéphane Le Foll, nouvel ami de vers de terre que les agriculteurs intensifs vénèrent c'est bien connu, leurs prodiguant grand soins et quantité de nourriture phytosanitaire et autres engrais preuve d'un amour brûlant, heureusement que certains d'entres-eux persévèrent dans une agriculture paysane plus respectueuses de la terre et de ses habitants.

Lydia et Claude BOURGUIGNON ne doivent pas en croire leurs oreilles eux qui se sont fait la voix de ces camarades de la terre qu'ils aèrent en effet de l'intérieur, si on leur en laisse la possibilité, mais l'agriculture intensive, celle qu'on idolâtre encore quoi qu'en dise le ministre de l'agriculture, les piétine.

Le ministère de l'agriculture annonce de nouvelles contraintes à l'installation, parce que c'est bon pour....hum !!!..... c'est bon pour.....heu !!!..mais pour qui est-ce bon en fait ?

Ce n'est en tout cas pas bon pour celles et ceux qui voudraient revenir vers des pratiques moins intensives, et qui voudraient cultiver moins, mais mieux, ceux que les vers de terre aiment bien à contrario, j'espère qu'ils en toucheront deux mots à Stéphane Le Foll, la prochaine fois qu'il en croisera au ministère.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article