Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le devoir de vigilance des entreprises, premier pas vers la responsabilisation des maisons mères ? Trop tôt pour y croire !

Il y a suffisamment peu d'initiatives parlementaires, allant dans le sens des revendications que je défends, pour ne pas exhorter à encourager celles qui méritent qu'on s'y intéresse.

Seule la pression citoyenne peut parvenir à démontrer aux industriels que nous n'acceptons plus que leur responsabilité disparaisse au fil des sous-traitances qu'elle génère.

Nous sommes en tant que consommateur, la clé, par nos achats nous pouvons influer sur ce que les industriels vont eux mêmes accepter ou pas.

Si nos achats deviennent socialement et humainement vraiment responsable, et pour qu'ils puissent l'être, la transparence doit devenir un des cheval de bataille des citoyens/consommateurs que nous sommes tous.

Pour cela il faudra mettre les industriels en demeure de le faire, n'ayons aucune illusion, ils ne le souhaitent pas, trop de zones d'ombres, trop de situation inavouables, parsèment le parcours de la plupart des produits de consommations, la mondialisation à introduit une dilution des responsabilités, qui arrange bien les grands groupes surtout, mais pas seulement.

Un soutien que je considère inattendu, pour ne pas dire suspect, vient d'être annoncé, espérons que cela ne cache pas une volonté de récupération et une tentative d'amoindrissement du texte, qui sera finalement débattu, parce que s'il y a une chose que ce gouvernement sait faire à merveille s'est dégrader, et minimiser des propositions de lois qui au départ contenaient de vrais avancés, l'encadrement de la finance en a été un parfait exemple.

La question est donc que soutiendra vraiment Manuel Valls ?

Photo en provenance de l'article mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance de l'article mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article