Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'optimisation fiscale n'attire pas que les entreprises, la richesse des riches s'exporte souvent loin de leur domicile.

J'évoque toujours jusqu'à présent l'optimisation et l'évasion fiscale par le prisme des entreprises, ce qui est allègrement facile, puisque de nombreuses enquêtes plus ou moins récentes, ont maintenant largement fait la lumière sur une sombre situation mondiale, que de récents accords internationaux tentent d'éclairer, et de sortir de l'opacité.

Pour ne prendre donc que l'exemple des entreprises du CAC 40, ce sont 1500 filiales, qui légalement pour la plupart servent à optimiser les bénéfices de ces entreprises, par des moyens souvent opaques, et surtout pour des résultats cachés.

Il n'est pas nécessaire d'aller bien loin, pour s'évader !

La récente affaire des accords entre le Luxembourg et 340 entreprises, qui ébranle jusqu'au sommet européen, en la personne de J.C. Junker personnellement remis en cause, soupçonné pour le moins d'être informé de ce scandale, ne doit pas cacher que la France elle même voit certaines parties de son territoire recensés dans la liste de paradis fiscaux, et est même accusé de n'être pas loin d'en être un pour les entreprises, comparé à la moyenne de l'UE et de l'OCDE.

Mais voilà qu'un fois de plus je me focalise sur les entreprises, alors même que la motivation du jour est ailleurs, dans ces mêmes paradis fiscaux, mais au profit de simples citoyens comme vous et moi, enfin non je m'égare pas comme vous et moi, parce que vous et moi n'avons pour la plupart pas assez d'économies, pour pouvoir aller en exporter ailleurs, pas vrai ! Sinon ! ....... LOL !

8% de la richesse mondiale détenue par des particuliers dans les paradis fiscaux, voilà ce que révèle une récente enquête, cette richesse 'offshore' est bien sur en augmentation, puisque c'est la crise n'est-ce pas !

Que les riches gagnent de l'argent ne m'offusque pas plus que ça, mais qu'ils le confisquent ensuite à la seule fin d'en faire encore plus et plus encore me parait juste abject, face à la pauvreté grandissante, aux besoins pour la lutte contre la sous et la mal nutrition, aux besoins de financement pour les pays émergeant afin qu'ils développent des solutions durable et environnementalement moins nocives et pour leurs santé, et pour le climat etc etc.

La misère et la pauvreté pourraient-être éradiquées, tous le monde pourrait manger à sa fin, se vêtir et se construire un home, si les richesses étaient redistribuées autrement, je ne parle même pas d'équité, je songe juste à des écarts dignes, moindres, vous voyez ce que je veux dire, ils seraient toujours riches, mais il n'y aurait plus de pauvres, je sais pas moi, je trouve ça plutôt 'humains' comme projection de l'avenir !

L'optimisation fiscale n'attire pas que les entreprises, la richesse des riches s'exporte souvent loin de leur domicile.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article