Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Produire de l'électricité nucléaire coûte si cher que sans des subventions des Etats, cela serait tout bonnement impossible.

Le constat n'est pas le fruit d'une interprétation évoquée par des ONG anti-nucléaire, mais il est validé par la Commission européenne, qui en donnant sont accord au projet britannique de subventions à la construction et l'exploitation des deux réacteurs EPR qu'EDF Energy souhaite construire à Hinkley Point, scelle un bilan incontestable.

Combien d'autres pays vont essayer de s'engouffrer dans cette brèche ?

Le nucléaire entre donc dans un cadre identique aux ENR dont leurs détracteurs proclament que sans les subventions elles ne seraient pas viable économiquement, ce qui s'avère exact, tout au moins dans leurs phases expérimentales, et tant qu'un certain développement n'est pas atteint. Cet aspect des chose ne doit cependant pas être dissocié d'une autre vérité de taille, c'est que plus elles se développent, plus leurs coûts baissent, le scénario est inversement proportionnel en ce qui concerne l'énergie nucléaire qui elle voir ses coûts de constructions et d'exploitations exploser.

Afin de comparer équitablement ses deux cas si différents, il convient également de bien garder en mémoire, que l'une des raisons pour lesquelles ont repousse partout la durée de vie des centrales nucléaires, c'est que l'on navigue en plein brouillard qu'en aux démantèlements qui vont être inévitables,et à la gestion des déchets dont on ne sait toujours quoi faire véritablement, quand aux coûts que cela générera, là, c'est l'inconnu totale !

A l'inverse, la gestion de fin de vie des matériels de productions ENR ne comportent rien de délicat, s'ils entraînent évidemment des coûts, ils sont sans comparaison, et surtout ils ne revêtent pas les risques énormes afférant au nucléaire.

En plus d'être la forme de production d'énergie la plus dangereuse, le nucléaire, devient également la plus coûteuse, ne doutons pas un instant qu'à partir de là, certains vont rogner sur la sécurité et la sûreté pour faire baisser ces coûts, la démonstration en a déjà été faite lors de la construction de l'EPR de Flamanville, où des béton de mauvaise qualité ont été utilisé un temps, certes cette défaillance à été constatée, et rectifiée, mais en sera-ce toujours le cas, à chaque fois ?

Tous ces investissement et ces subventions grèvent forcément l'ensemble des budgets alloués par les Etats aux développements des énergies, quiconque prétendrait le contraire nous prendrait pour des imbéciles, quand on sait que ces budgets sont en baisse partout, prétendre que le développement des ENR ne va pas en être affecté, est un mensonge éhonté.

Photo en provenance de l'article mis en lien dans ce billet. Chantier de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande

Photo en provenance de l'article mis en lien dans ce billet. Chantier de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel JAGLINE 29/10/2014 17:39

Merci Gaspard pour ces compléments d'info.

Gaspard 29/10/2014 13:54

Précision : c'est en Allemagne ...

"A titre de comparaison, le tarif d'Achat pour du photovoltaïque récent est de seulement 110 €/MWh pour une installation moyenne, de 40 à 500 kW de puissance, pendant 20 ans comme en France."

Cependant, la Grande-Bretagne pourrait se trouver en tête des installations de photovoltaïque de l'Europe pour 2014. Attendons février 2015 pour faire le point.

Gaspard 27/10/2014 16:27

Si vous n'avez pas les moyens de remplacer votre vieille guimbarde (l'automobile) par une voiture toute neuve, vous vous résignez à passer chez le garagiste pour la faire durer.

C'est ce qui se passe pour le nucléaire, trop cher à construire et produisant de l'électricité à un coût trop élevé. Alors, on change une pièce par-ci par-là sur les vieux réacteurs.

C'est très net chez nos voisins britanniques :

http://energeia.voila.net/electri2/nucleaire_grande_bretagne.htm

Bien noter cependant que le tarif de 92£/MWh date de 2012 et qu'il est indexé sur l'inflation qui a déjà pris 5% en deux ans. Ce qui nous fait maintenant 97 £/MWh ou encore 123 €/MWh.

Ce tarif d'Achat nucléaire étant pour 35 ans, toujours indexé sur l'inflation. A l'inverse, le tarif d'Achat pour les énergies renouvelables est de 15 ans seulement.

A titre de comparaison, le tarif d'Achat pour du photovoltaïque récent est de seulement 110 €/MWh pour une installation moyenne, de 40 à 500 kW de puissance, pendant 20 ans comme en France.