Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pauvreté, faussetés et mensonges, en finir avec les idées martelées à tort.

Je reviens sur ce sujet, car je ressens de plus en plus cette pression qui s'exerce, j'irais presque jusqu'à dire cette fronde qui s'abat de plus en plus sur celles et ceux que l'on classe au rang de pauvres. Il n'y a rien pour ma part de péjoratif là dedans, mais de plus en plus leur évocation s'accompagne d'un dénigrement mal caché, à force de focaliser sur une fausse représentation de ce qu'est la situation du nombres croissant de précaires et de femmes et hommes se retrouvant souvent seuls, ignorés, démunis, isolés, génère petit à petit une confusion totale au point qu'on en arrive à rendre responsables celles et ceux qui sont les victimes d'une société malade et créatrice de ce cercle vicieux.

Il y a peu j'écrivais ceci :

ATD Quart monde a pris ce sujet en grippe et c'est tant mieux, ils ont édité un livre à ce sujet, En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté.

Je n'ai pas lu ce livre, je n'ai pas besoin de le lire, il suffit d'ouvrir les yeux et les oreilles pour voir et entendre comment le discours a changé, comment le regard change, et pas dans le bon sens, une seconde édition de ce livre vient de sortir, espérons qu'il permettra d'ébranler les faussetés et mensonges qui sont colportés par une f(r)ange de la population, et malheureusement repris par des irresponsables politiques de tous bords, ou presque.

Depuis que j'ai commencé ce billet, je ne peux me défaire du lien qui s'est imposé à mon esprit avec une phrase, qu'a gravé sur la bande son d'un de ses album, le chanteur Charlélie Couture, le titre du morceau est 'Jacky', en introduction de cette chanson il dit ceci : plus on stimule la différence entre les individus, plus on les désolidarise, et à ce compte là il ne faut s'étonner de voir une recrudescence du racisme !, le contexte n'était pas tout à fait celui que j'évoque, mais je ne peux m'empêcher de penser, qu'une forme de racisme s'installe envers les pauvres, ce regard là prend alors tout son sens.

Ce n'est pas la version que j'ai dans ma bibliothèque, dommage.

Pauvreté, faussetés et mensonges, en finir avec les idées martelées à tort.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article