Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2100, La terre s'écroule sur son axe, et s'approche du soleil, les 12,3 milliards d'humains pèsent trop lourd !

Un peu d'humour noir pour un sujet au combien délicat, si cette tendance haute de la fourchette des dernières projections sur la démographie mondiale, venait à être atteinte, ce serait probablement la famine quasi généralisée, et un épuisement des ressources tel, que le chaos pourrait bien être total.

Ceux qui accusent les défenseurs de l'environnement de vouloir revenir à la bougie, feraient bien de commencer à réfléchir, la vie à la bougie c'est eux qui nous la prépare !

2100, La terre s'écroule sur son axe, et s'approche du soleil, les 12,3 milliards d'humains pèsent trop lourd !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaspard 30/10/2014 13:56

Malgré le brin d'humour, cette façon de présenter la disparition de certaines ressources n'a pas grande signification.

Celles-ci ne vont pas disparaître brusquement à une date donnée. Leur production annuelle va passer par un maximum, puis décroître plus ou moins vite selon les cas. Avec parfois un plateau en tôle ondulée du fait de l'interaction avec l'économie (variation de la consommation en fonction du prix).

Pour le charbon, une bonne explication ici :

http://energeia.voila.net/fossile/charbon_declin.htm

La production mondiale de charbon devrait commencer à décliner dans une vingtaine d'années. Celle de pétrole dans moins de dix ans.

Pour l'uranium, on peut penser qu'il en restera beaucoup sous terre dans le monde qui ne sera jamais exploité, comme c'est le cas en France depuis la fermeture des mines d'uranium.

Le nucléaire coûte trop cher et les énergies renouvelables, hydraulique et autres, sont plus économiques que le nouveau nucléaire dans la plupart des pays.

Comme l'on sait, l'âge de pierre ne s'est pas terminé à cause du manque de pierres.

Daniel JAGLINE 30/10/2014 15:32

Bonjour Gaspard,
Bien sûr que cette provocation est caricatural, mon propos est juste d'éveiller un questionnement pour l'éventuel lecteur qui passerait par là.
Je n'ai aucunement la prétention de porter une analyse, juste d'y apporter mon regard, car ce regard là il me semble que nous sommes rare à le proposer.