Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Produire de la viande bovine coûte trop chère, une taxe à l'horizon ? Convaincre ou contraindre ?

Qui ne le sait pas maintenant ?

Ce savoir ne va-t-il pas entraîner des changements d'attitudes ?

Produire de la viande 'bovine' en particulier a un impact environnemental très important, celui ci varie considérablement selon que l'élevage soit hors-sol où en pâturage extensif, il faudrait donc privilégier des producteurs locaux qui élèvent leurs animaux en pâturage, à l'instar de nos autres consommations pour lesquels il faudrait également nous orienter le plus possible vers des productions locales et des circuits courts, ceci dit je suis en premier lieu concerné par cette remise en question, moi qui suis encore consommateur de viande, je participe à faire tourner ce compteur, bien que j'en ai réduis la part dans mon alimentation depuis quelques années, j'ai encore beaucoup à faire pour répondre pleinement à certaines exigences, il s'agit d'un cheminement lent chez moi, mais j'avance.

Et puisqu'il faut bien reconnaître que, tant pour la nourriture, que pour l'ensemble de nos consommations, pour beaucoup d'entre nous l'un des premiers facteurs de choix réside dans le prix, une eurodéputée Suédoise propose une taxe supplémentaire considérant que le prix de la viande devrait être plus élevé pour protéger l'environnement.

Beaucoup ne sont déjà plus en mesure d'en consommer, pas par choix, mais déjà à cause de son prix, va-t-on augmenter encore le fossé entre ceux qui auront les moyens et les autres, de plus en plus nombreux, qui ne les auront plus, si je suis un fervent défenseur de l'environnement, je suis tout autant attaché à l'égalité et à la liberté, convaincre et non contraindre, le 'marché', se charge déjà lui même de faire monter les prix, sans qu'il y ai une taxe à ajouter, ce qui ne se fera pas par choix personnel engendrera à terme des effets délétères.

Éduquons, à l'opposé de ce que l'on nous a enseigné à nous dans notre jeunesse, où l'on nous a encouragé à consommer, ce que l'on voudrait nous accuser maintenant de faire subir à la planète, informons dès le plus jeune age à ceux que nous venons ajouter à ce monde que chacun de nos gestes, chacun de nos choix, sont impactant, conscientisons, enseignons la sobriété, inculquons d'autres valeurs, cultivons un autre modèle que celui de l'individualisme forcené.

Taxer c'est prioriser la valeur monétaire, si plutôt nous priorisions l'humanité qui est en nous ?

Produire de la viande bovine coûte trop chère, une taxe à l'horizon ? Convaincre ou contraindre ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article