Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On nous assigne une dette, on nous l'impose, mais qui l'a contracté et comment ? Devrions-nous payer sans réfléchir ?

Une dette indu, voilà ce qu'elle est pour une large part, une dette illégitime, pour des créanciers manipulateurs qui utilisent de nombreux artifices pour la gonfler, et l'instrumentaliser, une dette abusive par laquelle on voudrait faire rembourser par les peuples ce qui a servi à sauver des banques de la faillite quelle ont frôler à cause de leurs propres erreurs ou spéculations, une dette pour laquelle les intérêts ont déjà remboursé plusieurs fois le capital dans certains cas, une fausse dette en résumé, voilà ce qui est en train d'asseoir la politique d'austérité que nous devrions subir !

Cette dette est pourtant présentée comme si elle était en quelque sorte divine, si vous me permettez l'image, comme si elle ne pouvait pas être évaluée et contestée d'un iota, comme si on devait l'accepter sans aucune questions, de quel droit ?

On en est arrivé à constater que les taux d'intérêts supérieurs au taux de croissance augmentait cette dette, sauf que ces intérêts sont manipulés, surévalués volontairement pour accentuer l'étau dans lequel on veut nous contraindre, et comme par enchantement, l'aveuglement des politiques semble total, il faut dire et répéter, que ce sont eux qui ont abandonné le pouvoir monétaire aux banques, l'intérêt suprême du système financier global, établi comme une priorité des priorités, à l'encontre de l'intérêt des peuples, que l'on subordonne, que l'on soumet, que l'on réduit au rang de variable d'ajustement d'un système financier devenu fou !

Que dire de l'évasion fiscale, sinon que le manque à gagner pour l'Etat, se voit reporté sur le peuple contribuable !

Jusqu'à quand allons nous rester sans réactions, jusqu'à quand allons accepter de les laisser nous réduire et spolier ainsi ?

Nos ennemis ce ne sont pas les autres peuples ou l'Europe, nos ennemis ce sont les aficionados du système ultra-libéral financo-boursier, adorateurs du profits roi, dont l'ultime but est d'engranger des dividendes, par n'importe quels moyens, fusse-t-il illégaux ou suicidaires pour l'humanité !

L'audit de la dette, qui en parle, qui pour le porter, qui pour reconnaître sa simple légitimité, et son impérieuse nécessité ?

Le 'Collectif pour un audit citoyen de la dette publique' CAC, s'est attelé à en faire une évaluation, son rapport est particulièrement révélateur, il est sans ambiguïté, il valide ce que certain mouvements avaient déjà tenté de mettre en évidence, en vain !

Tout serait différent si on ne se laissait pas abuser de la sorte, notre ennemi c'est la finance, pourquoi ne pas l'affronter, pourquoi accepter cette forme d'esclavage ?

Exigeons un audit citoyen de la dette publique.

Le contribuable est en train de s'acquitter d'une dette artificielle, qui prend sa source dans l'enrichissement de créanciers avides, et dont les effets boules de neiges ne parviennent qu'à un seul résultat, celui de les enrichir encore davantage en appauvrissant le reste des concitoyens, et en réduisant les capacités des Etats à maintenir les investissements nécessaires au fonctionnement correcte des institutions publiques.

Cela est inacceptable, et devrait être insupportable, alors le supporterons-nous ?

On nous assigne une dette, on nous l'impose, mais qui l'a contracté et comment ? Devrions-nous payer sans réfléchir ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article