Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méthanisation, encore une fausse bonne idée, si on ne prend pas grand soin à l'équilibrer et la désidéaliser.

Une fois de plus, le risque est grand de laisser partir à vau l'eau l'idée pourtant particulièrement bonne et que je défend en outre de la méthanisation.

En effet, si les projets lancées sont le résultat de quantifications réelles et non pas supposées ou sur-évaluées de tous les ingrédients nécessaires. Je rejoins le premier point mis en avant par la Confédération paysanne quand elle alerte, sur les dérapages plus qu'envisageable, puisque déjà apparaissant ça et la, en avisant de ne pas y aller plein gaz, on parviendra à faire de cette technique un atout majeur.

Mais si on encourage une méthode mal équilibrée, les tentations seront grandes de la part de certains acteurs de vouloir mener des projets non viables, qui entraînent alors des dérives non seulement contre-productives, mais en plus accaparantes en surfaces cultivables, ce que le troisième point de la déclaration de la 'Conf' stigmate à raison. Je suis plus réservé quand au deuxième point, il me semble que c'est discutable, mais je concède que les aides, si on admet qu'il puisse y en avoir un peu, ne devraient être accordées que sous des conditions drastiques et avalisant des projets parfaitement structurés et fiables.

Je partage également leur avis concernant le quatrième point soulevé, et qui plus est, à la lecture d'un article d'Actu-environnement, qui nous informe d'une étude sur la méthanisation, révélant qu'en plus des autres achoppements, évoqués précédemment, une grande part de la chaleur produite est souvent sous ou non valorisée, j'ajouterais un cinquième point, celui de l'optimisation de la cogénération, en effet à quoi bon produire de la chaleur si on ne l'utilise pas !

Il faudrait donc que les unités de méthanisation soient installés dans des zones où toutes la chaleur produite soit effectivement nécessaire et vienne en complément équilibré d'autres réseaux déjà existant, sinon, l'intérêt de la cogénération est caduque.

Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec les incinérateurs, on les a multipliés, et sur dimensionnés, au point que pour certains c'est tout juste si on n'arrive pas à une situation ubuesque qui voudrait qu'on continu à produire des déchets juste pour pouvoir faire fonctionner les incinérateurs, aberration absolue, on prend les mêmes risques et on peut arriver au même résultat avec les unités de méthanisation !

Photo en provenance d'un article mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un article mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article