Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La transition énergétique est sur les rails, faute d'Airbus de l'énergie, l'Allemagne en locomotive, la France premier wagon !?

Si au niveau des instances Européenne, à l'exception du parlement, la transition énergétique est loin d'être considérée comme une priorité, au point que les arguments des industriels du fossile sont encore parvenus à enrayer le soutien aux énergies renouvelables, est-il nécessaire de rappeler que les énergies fossiles et du nucléaire, sont elles largement subventionnées, détaxés, favorisées, les citoyens du couple Allemagne/France, moteur de l'Europe eux plébiscitent la transition énergétique.

Paradoxalement, alors qu'elle met un frein au développement des ENR, la commission européenne elle même assure que la transition énergétique aurait de sérieux avantages.

Malgré le faux espoir de voir se concrétiser, une véritable démarche Franco/Allemande unifiée pourtant annoncée, et déjà qualifiée trop hâtivement d'Airbus de l'énergie, la volonté de ces deux pays ne s'est pas éteinte pour autant.

l'Allemagne à déjà lancé un mouvement de fond, tout n'est pas simple évidemment, et malgré une volonté pourtant farouche cela n'empêche pas certains écueils qui démontrent que cette transition doit se situer au niveau du continent européen pour être mieux organisée, soutenue et orchestrée, et pourtant, en revanche la France elle peine encore à se lancer vraiment dans l'aventure, ce qui réduit d'autant plus la chance d'arriver aux objectifs pourtant annoncés, la trop forte dépendance par rapport au nucléaire, en explique en partie la difficulté, pour autant, les citoyens en majorité ont bien compris l'importance de voir cette transition mise en oeuvre, et nombre de candidats aux européennes sont également conscient de l'importance de celle ci.

Le chemin va être long et semé d'embûches, peu encline à prioriser la plus simple et aussi la plus efficace des solutions qui consiste à encourager VRAIMENT, tous les citoyens à réduire leurs consommations de tous ordres, pour des tas de raisons, toutes plus inavouables les unes que les autres, les politiques et les industriels en chevilles les uns avec les autres, freinent ce mouvement déjà en route, que les peuples ont eux accepté, il va pourtant falloir choisir, et le temps presse !

Dessin en provenance d'un article mis en lien dans ce billet.

Dessin en provenance d'un article mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article