Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Energie nucléaire, la facture monte, monte, monte, heureusement pour l'instant seul le coût explose !

Qui peut dire maintenant que l'électricité d'origine nucléaire est d'un coût moindre, et qu'à cet égard elle a permis à la France de réduire la facture de l'énergie pour ses citoyens, si cela à été effectivement artificiellement et politiquement arbitré pour un temps, le rideau tombe et l'illusion s'évanouie, le revers de la médaille va être terrible.

Deux générations vont avoir profité d'une situation faussement présentée comme un fait inébranlable, alors qu'en réalité, son maintien était intenable, sa pérennisation chimérique, car mensongère, l'alerte était pourtant lancée depuis longtemps, mais il ne faut surtout pas écouter la voix de celles et ceux qu'on accuse de jouer et d'instrumentaliser sur les peurs, il est nettement préférable de n'entendre que celle de celles et ceux qui focalisent le court terme et instrumentalise le déni.

Deux générations vont avoir bénéficié d'une situation qui va plomber et ruiner les suivantes, elles n'en sont bien sûr pas responsable, les responsables sont les nucléocrates et les gouvernements successifs qui pour les premiers ont manipulés les projections et conséquences financières pourtant immanquablement prévisibles, et les seconds qui se sont laisser berner, tromper, à moins qu'ils aient pris le parti de fermer les yeux sur l'inévitable lendemain qui déchante.

Le pire c'est qu'à ce stade, ce qu'on peut craindre légitimement c'est que malgré les révélations actuelles, on soit encore dans la même logique, à savoir que ce qu'on nous présente maintenant et ce qu'on laisse augurer, n'est encore qu'une minimisation de ce que va-t-être la réalité des chiffres réel en fin de compte !

Les démantèlements et gestions des déchets sont à ce jour inchiffrables !

Il va pourtant bien falloir assumer, et qui va rendre des comptes ?

La facture nucléaire flambe, et l'incendie ne va pas s'arrêter là, l'avancée en age des centrales ne va que provoquer qu'une augmentation continue des coûts, que j'ai volontairement accentués par trois dans mon titre, coûts de production, coûts de sécurité et de sûreté, et coûts de démantèlements et de gestion des déchets, qui sont les trois grandes incidences projetables, et toutes trois sont impactées, le désenchantement va-t-être un cauchemar.

Photo en provenance d'un article mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un article mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaspard 30/05/2014 15:24

Un argument traditionnel du nucléaire qui s'effondre pour le nucléaire ancien, comme c'était déjà le cas pour le nouveau nucléaire, EPR et consorts.

Mais un autre argument s'effondre aussi alors qu'on en parle très peu. Le document suivant est donc bien venu :

http://energeia.voila.net/energie/renouvelable_nucleaire_fossile.htm

Clairement, le nucléaire est en stagnation et n'apporte rien question CO2. Les énergies renouvelables progressent rapidement, éolien, solaire et biomasse en premier lieu.

On trouve deux autres textes sur le même site, dans le dossier électricité :

- CO2 et GES : nucléaire ou renouvelables ?

- Electricité, CO2, GES et nucléaire


A la fin du premier texte, il est important de lire le pdf pour accéder aux statistiques récentes et aux évolutions chiffrées prochaines.

Daniel JAGLINE 30/05/2014 22:29

Eh oui les chiffres sont éloquents, mais pourtant peu acceptent de les regarder vraiment.