Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gaspillages alimentaires, à divers degrés, nous en sommes tous acteurs. Un changement profond s'impose.

Selon les sources, l'addition des pertes alimentaires et des gaspillages représenteraient entre 1/4 et 1/3 de la nourriture produite à l'échelle mondiale.

Le compteur du site 'Planetoscope' qui permet de visualiser en terme de poids le total de ces gaspillages défile à une vitesse affolante.

Toutes les étapes, de la mise en terre des graines ou semences, jusqu'au plat-préparé qui fini à la poubelle du fait de sa date de péremption dépassé, en passant par les récoltes ratées ou surabondantes,et le tri cosmétique ou de calibrage, participent à cette finalité inacceptable.

Le premier constat simple qui peut donc en être déduit, est que tout les êtres humains et même plus pourrait manger suffisamment si des méthodes étaient mises en oeuvre pour d'une part changer les systèmes de productions inadaptés ou mal gérés, et d'autre part modifier les capacités de distributions et leurs règles souvent défavorables.

Si une telle volonté politique réelle farouche, prioritaire et globalisée voyait le jour, il serait possible de changer cette incroyable situation.

La FAO, elle même dénonce, si nous ne pouvons pas grand chose directement à notre niveau et au plan individuel pour une large proportion de ces pertes immenses.

Chaque gestes quotidiens répétés sans relâche, multiplié par tous pourrait déjà réduire la part qui nous incombe, et notre militantisme acharné pour exhorter les hommes politiques et autres décideurs à vraiment changer les choses, est le minimum que l'on devrait considérer être un devoir pour faire changer indirectement ce que nous ne pouvons pas faire nous même.

Nous devons faire de chaque jours la journée mondiale contre le gaspillage alimentaire

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Photo en provenance d'un des articles mis en lien dans ce billet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article