Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cancers rares et proximité d'éléments nucléaires, le lien de causalité est-il vraiment à démontrer ?

Le lien de causalité : ce n'est pas parce-qu'il y a des coïncidences suspectes, des corrélations évidentes, des enchaînements reproductibles, que le lien de causalité peut être établi estiment souvent les experts et les juges, à l'instar de ce qui se passe par exemple pour les pollinisateurs, quand les instances sanitaires arguent encore que le lien de causalité n'a pas encore été établi entre les produits phytosanitaires et le déclin supérieur à la normale des pollinisateurs, seul quelques cas particuliers parmi les néonicotinoïdes sont interdits provisoirement, pour les autres, la suspicion caractérisé et documenté ne suffit toujours pas à conclure.

Dans le même ordre d'idées, ceci permet à l'ordre nucléocrate mondial et ses serviteurs d'affirmer encore que le nucléaire qu'il soit civil ou militaire n'a provoqué qu'un nombre restreint de morts que ce soit suite aux bombes ou au accidents nucléaires, dans la mesure ou pour tous les effets sanitaires, pour certains mortels à plus long terme, il n'y a pas de lien de causalité accepté, car même s'il est avéré, il est nié institutionnellement et juridiquement.

S'il n'y avait que les explosions volontaires, ou les fusions de cœur accidentelles pour répandre des radionucléides dans l'atmosphère ce serait déjà terrible, mais c'est sans compter tout le reste, les essais nucléaires, les zones de stockages des armes et munitions, les déchets dispersés ça et là, les transports, le seul fonctionnement des centrales, auxquels il faudra ajouter bientôt les démantèlements et les stockages de déchets, dans toutes ces étapes des contacts directes avec éléments nucléaires actifs et impactant ont lieu, seulement voilà, le déni institutionnel à installé sa chape de plomb (il parait qu'il y a pas mieux !) sur tout ces effets car la cause est classée 'd'utilité publique' !

Il y a là pourtant un possible 'scandale sanitaire' aux effets caractérisés, le développement accentué de cancers, certains plus rares, d'autres plus connus déjà, parmi des populations particulières, le secteur militaire étant la pointe de l'iceberg, suivront les ouvriers du nucléaire, et ensuite les populations avoisinantes, le voisinage n'étant pas toujours connu sois dit-en-passant.

Est-ce bien de ce monde là que nous voulons pour nos enfants ?

Image d’archives de la cérémonie de la fin de la posture d’alerte nucléaire sur le plateau d’Albion le 16 septembre 1996 © AFP/Archives Boris Horvat - See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/04/22/plateau-dalbion-specialiste-des-cancers-craint-scandale-sanitaire/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29#sthash.uprQPsPW.dpuf

Image d’archives de la cérémonie de la fin de la posture d’alerte nucléaire sur le plateau d’Albion le 16 septembre 1996 © AFP/Archives Boris Horvat - See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/04/22/plateau-dalbion-specialiste-des-cancers-craint-scandale-sanitaire/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29#sthash.uprQPsPW.dpuf

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article