Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La commission Européenne veut recadrer le 'Bio', harmoniser les pratiques, et supprimer les dérogations.

Produire 'Bio', c'est produire dans le cadre de l'Agriculture biologique', c'est déjà une certaine garantie, pour ne pas dire une garantie certaine, mais si dans la très grande majorité des cas, c'est probablement ce qu'on peut faire de mieux actuellement, sauf à trouver d'anciens paysans qui auraient su et pu garder le contrôle total sur leurs sols et leurs cultures, sans ajouts chimiques, encore qu'il aurait pu être contaminé à leur insu.

Il faut tout de même rappeler un fait, même 'Bio', dans le domaine commercial et dans l'état actuel des choses, un aliment peut contenir jusqu'à 0.9% de 'Présence fortuite ou techniquement inévitable' de trace d'OGM, sans que cela ne soit porté à l'information du consommateur, et sans que cela ne dégrade l'aliment de sa classification 'Bio'.

Puisque les OGM jouissent d'un laxisme aberrant, et qu'il est impossible d'empêcher des contaminations, il a bien fallu tricher, même le miel est touché, il n'y a aucune chance pour qu'il y ai un recul de ce côté là, nous sommes donc dans une situation où même 'Bio' un aliment peut être contaminé, d'autant que les règles ne sont pas les mêmes pour tous les pays européens, d'autant que des non-conformités d'étiquetages sont chaque année constatée, et c'est là, qu'une refonte des règles peut éventuellement être bien venu, mais à condition bien sûr que cela soit fait dans un bon équilibre.

La commission Européenne veut recadrer le 'Bio', harmoniser les pratiques, et supprimer les dérogations.

Certains soupçonnent Stéphane le Foll de porter des propos ambigus au sujet des OGM !

Je ne suis pas certain qu'il puisse y avoir là une arrière pensée, je ne cautionne donc pas cette affirmation, mais sait-on jamais !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article