Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du nucléaire civile, énergie propre(ment destructrice), à la dissuasion hypothétique nucléaire militaire finale(ment autodestructrice), les mêmes fatalités !

Depuis longtemps déjà j'ai compris la nécessité absolue de l'opacité plombant tout ce qui touche au nucléaire, et civil et militaire, pour ce dernier le secret défense est imparable, inviolable, pour faire la guerre on peut s'arroger tous les droits, plus de lois, plus de limites, tout est possible c'est de la défense !

Circulez y-a rein à voir !

Pour le nucléaire civil, bien que rien raisonnablement, à part les secrets industriels, qui eux aussi sont finalement au dessus des lois, puisque ne pouvant savoir de quoi il retourne véritablement comment exercer le moindre contrôle fiable et opérer la moindre restriction, on devrait pouvoir être informé de toutes les incidences ,il en est donc finalement de même. Heureusement les secret mêmes les plus enfouies, finissent un jours par être dévoilés, pour les autres ceux qui sont encore dans les profondeurs des plus grands fonds des tiroirs secrets pour certains et des océans pour d'autres, ils s'auto libérerons un jours ......fatalement !

Fatalement !

Inexorablement, cette fatalité s'établie autour et au travers du nucléaire, celle qui est probablement la plus proche dans le temps, à moins qu'un accident n'arrive avant cela, c'est le choix, la décision imminente qu'il y a à déterminer de l'avenir nucléarisé de notre pays de France, si l'on veut vraiment s'orienter vers une baisse et à terme vers l'arrêt du nucléaire au moins civil, c'est maintenant qu'il faut en faire le choix, ou pour le moins en préparer l'hypothèse, mais si, ce qui est malheureusement fort probable, nos décideurs n'ont aucune véritable intention de se détourner de cette technique de production d'électricité, c'est aussi maintenant qu'il faut en assumer le choix., car la majorité des réacteurs, quand bien même on en prolongerait l'utilisation sur une ou deux décennies, au prix de coûts indécent, et de risque démultipliés, serait-alors à remplacer.

EDF n'hésite d'ailleurs plus à laisser sortir l'idée de l'hypothèse de construction de nouveaux EPR en France, elle 'communique' également son calcul préalable de coût, qu'il convient de multiplier par un facteur x inconnu à ce jour, comme c'est la règle en terme de grand travaux en générale, et de construction de centrale en particulier, pour peu qu'ils soient vraiment menés à termes, car une actualité déconcertante pourrait bien nous prouver que cette possibilité existe, Le réacteur EPR finlandais en cours d'abandon par EDF.

La seconde incontournable nécessité, toujours dans l'hypothèse ou aucun accident ne vienne en troubler le scénario, va être la gestion des déconstructions de ces centrales et le démantèlements de leurs réacteurs, et là en terme d'inconnu, c'est tout un monde de questions sans réponses qui s'offre à nos esprits, la grande inconnu, la patate chaude que l'on va refiler aux générations futures, débrouillez vous !

Le monde sera ce que l'on en fait, ou ce qu'on accepte de laisser faire à ceux qui décident en notre nom.

Du nucléaire civile, énergie propre(ment destructrice), à la dissuasion hypothétique nucléaire militaire finale(ment autodestructrice), les mêmes fatalités !
PS : Vous qui passez me lire, je vous serais reconnaissant de bien vouloir poster un commentaire, fussent-il un seul adjectif, afin que je puisse percevoir de la qualité ou pas, et de la pertinence ou pas de mes propos, et puis je me sentirais moins seul !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article