Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ordinatisation, le travail et nos emplois en voie de remplacement.

La mécanisation fut le premier pas, à moins que ce ne soit la traction animale, vers la libération de l'humain, des tâches, d'abord les plus fastidieuses, puis répétitives, et enfin peu valorisantes, même s'il en reste qui nous semblent encore ainsi qualifiables, jetons un bref regard en arrière, sans aller très loin, et nous relativiserons rapidement.

La robotisation, vint par la suite soutenir la production à échelle industrielle de biens, et si on y regarde de près, elle lorgne maintenant vers les services, l'évolution en parallèle de l'informatique, fait de certains robots des outils presque autonomes, susceptibles, d'opérer différentes tâches, allant non seulement bien au delà des capacités physiques de l'être humain, mais aussi en mesure de reproduire des mouvements et d'assurer des cadences inhumaines.

Lorsqu'il y a peu je suis tombé sur un premier article, au sujet d'une étude ici en anglais , je dois dire que je suis resté très dubitatif, sur une telle possibilité, l'énormité des chiffres me laisse vraiment perplexe, la projection qu'on peut en faire me laisse d'autant plus sceptique, que j'étais passé sur cet article préférant le classer dans la case 'études à la c..', si vous me permettez l'expression, sauf que cette semaine je participais à une formation dans le cadre de l'entreprise par laquelle je suis employé, sur ce qu'on appelle le 'LEAN', ou le 'Lean management' dont on peut esquisser une première approche ici, la lecture ce jour d'un second article se référant à cette même étude, m'a fait faire un rapprochement inattendu avec une affirmation qu'un des intervenants interne exprima à ce sujet, qui m'avait interloqué sur l'instant. Sans retrouver les termes exacts, l'idée c'était que notre entreprise avait fait le choix stratégique, de ne pas mettre en oeuvre une démarche trop poussée à son paroxysme du 'LEAN', car elle voulait garder de l'humain dans la chaîne de production, sous-entendu, on pourrait faire autrement en se passant presque de l'humain !

C'est donc avec un tout autre regard et une toute autre appréhension, que je perçois maintenant cette étude, dont se sont fait l'écho quelques articles, en voici deux pour l'heure :

47% des emplois pourront être confiés à des ordinateurs intelligents d’ici 20 ans

Pourquoi le travail et l'emploi vont disparaître

Alors même si je reste un peu sceptique, il y a là tout de même de quoi réfléchir !

Nextage, robot industriel, photo en provenance du site 'Shyrobotics'

Nextage, robot industriel, photo en provenance du site 'Shyrobotics'

Se pose alors évidemment la question de la place de l'humain dans ce monde ordinatisé, qui nous remet en mémoire nombre de films futuristes dit de 'science fiction', qui nous ont fait frémir, si ce n'est d'effroi, mais au moins d'interrogation, à moins qu'il nous ai semblé enviable pour certains !?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article