Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le virage en épingle de la simplification ou le retour en arrière.

Simplifions simplifions, dans un pays que l'on dit trop engoncé dans des législations, réglementations, et autres systèmes de cadres limitatifs, il peut sembler recevable de percevoir cela comme quelque chose de positif, et ça l'est sans doute dans certains cas.

Il faut tout de même remettre une constatation en préambule, toutes ces règles et normes si surabondantes selon certains, ont-elles permis d'éviter tous les risques et tous les abus, car si on suppose quelles sont sur-nécessaires, c'est quelles ont prouvés, que leurs limitations avaient été largement suffisantes pour empêcher tout danger, or il n'en est rien, malgré une somme de réglementation qualifiées de trop restrictives et limitatives, des tas de pollutions ou scandales sanitaires, jalonnent nos actualités, alors quoi ?

En quoi est-il nécessaire de simplifier ce qui ne permet même pas à l'heure actuelle de nous garantir de tous les danger loin s'en faut ?

Ce qu'il veulent simplifier, c'est la vie des entreprises, et comme les entreprises se sont nos emplois, circulez, la messe est dite.

Aller à l'encontre d'une telle orientation, peut-être mal comprise, je ne condamne pas toute forme de simplification, mais je redoute, et les faits ont déjà commencer à en faire la preuve, c'est que cette terminologie soit un paravent, un écran de fumée pour parvenir à des fins beaucoup moins acceptables si ont parlait plutôt de déréglementation, ou de suppression de règles, car dans la réalité, c'est le chemin que l'on prend.

Cette inquiétude n'est pas nouvelle chez moi.

voici donc les permis uniques, qu'on nous annonce et pour répondre au questionnement de la première réaction à cet article, voila l'analyse quand fait le 'journal de l'environnement' :

Le gouvernement détricote à nouveau le droit à l'environnement

Alors pour vous de quel côté penche la balance ?

Le virage en épingle de la simplification ou le retour en arrière.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article