Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 'Tueur invisible' serial killer moderniste est dans l'air du temps.

L'état sanitaire général se dégrade, les maladies chroniques se multiplient et s'amplifient, les villes sont évidemment en première ligne de cette guerre qu'il va falloir mener, mais n'oublions pas que même les campagnes sont atteintes aussi soyons en bien conscient.

L'utilisation des produits énergétiques issus des matières fossiles, est au centre des préoccupations, aussi Bruxelles propose des actions orientées vers le principe pollueur/payeur, quoi de plus logique et normal, devrait-on penser dans un monde équilibré et juste !

Seulement voilà notre monde n'est ni équilibré ni juste, pas plus qu'il n'est fraternel et empathique.

Dans notre monde à nous citoyens et industriels vont probablement s'arc-bouter pour refuser des mesures drastiques qui seraient pourtant nécessaires

En France pour l'instant deux mesures semblent être engagées, la réduction à 70 km/h sur le périphérique Parisien, alors que la vitesse moyenne sur celui ci à été évaluée à 37 km/h, que cela n'empêchera en rien toutes ces heures de ralentissements et bouchons, qui sont les moment les plus polluants, situations pendants lesquels les systèmes de filtrations des moteurs essences et diesel sont souvent moins efficaces, voir inopérant parfois. La seule chose positive dans cette option, c'est quelle ne sera pas discriminatoire, tous le monde étant placé à la même enseigne.

Quid des autres villes ?

Quid des industries qui vont pouvoir elles continuer leurs émanations sans aucune retenue ?

La seconde orientation prendrait la forme d'une circulation alternée en cas de pics, celle ci serait étendu dès 2014, ce sont les contrefacteurs de plaques d'immatriculations qui vont être content ! Et là de nombreuses situations discriminatoires vont de fait s'établir, comment faire les jours d'interdictions pour se déplacer quand on sait que les transports en communs sont déjà pour la plupart bondés aux heures de pointes, que faire pour ceux qui, arrivant des banlieues mal desservies par les transport en communs n'ont pas d'autres alternatives que leurs véhicules pour se rendre à leur travail, il ne faudra pas se blesser ou être malade le mauvais jour etc etc, tant de situations où la vie ordinaire devrait s'arrêter suspendue au calendrier, pendant ce temps là toutes les mesures incitatives pour investir dans des véhicules moins polluants sont en régressions !

Quid des autres villes ?

Quid des industries qui vont pouvoir elles continuer leurs émanations sans aucune retenue ?

Le 'Tueur invisible' serial killer moderniste est dans l'air du temps.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article