Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les riches se sentent menacés par l'avidité des pauvres, réflexion sociologique.

Décrite dans cette analyse comme une forme de prédation, l'organisation de la société, je le ressens comme le reflet de la lutte entre des mondes entre lesquels n'existent plus de connexion, de lien, de synchronisme;

De tout temps certaines classes, certaines strates de la société ont vécu au dépend de la majorité de leurs congénères, mais des liens bien que ténus existaient encore, ces différents milieux ou couches sociétales était encore interdépendantes, une certaine coopération existait encore, je crains que cette société là ne soit morte.

Du partenariat on est passé à la concurrence, de l'imbrication à divers degrés qui coexistaient encore du temps de la lutte des classes, on est passé à des bulles isolées les une des autres, avec le vide entre ces mondes qui s’entrechoquent, ce ne sont plus des fossés, mais des gouffres qui se sont creusés, est-ce une progression inévitable et inéluctable, qui n'aurait d'autres causes qu'une naturelle évolution sociétale, ou y a-t'il un plan derrière ?

Voici un avis, une analyse qui m'a posé question, et qui mérite je crois qu'on y réfléchisse :

« La violence des riches atteint les gens au plus profond de leur esprit et de leur corps »

Les riches se sentent menacés par l'avidité des pauvres, réflexion sociologique.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article