Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Banque Mondiale écarte le nucléaire de ses projets énergétiques.

Bien que la Banque Mondiale soit un organisme de crédit bien à part, dans le système financier international, je dois admettre que je suis positivement surpris de la décision de celle ci.

Et comme les bonnes nouvelles nous venant des banques sont rares, je ne peut pas passer à côté de celle ci :

La Banque mondiale n'envisage pas d'investir dans le nucléaire
La Banque Mondiale écarte le nucléaire de ses projets énergétiques.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaspard 02/12/2013 11:46

Les dirigeant de la banque mondiale ont dû constater que le photovoltaïque, par exemple, était plus rapide à mettre en oeuvre et moins coûteux que le nucléaire.

La comparaison entre l'Allemagne et la Grande-Bretagne le montre bien.

http://energeia.voila.net/electri2/nucle_gb_solaire_de.htm

Les pays concernés étant bien davantage ensoleillés, l'intérêt du solaire en est d'autant plus important. La situation est identique pour l'éolien : davantage de vent.

Eolien et solaire, avec du stockage sur batterie dont les coûts commencent à bien baisser, sont d'ailleurs la seule solution envisageable pour une multitude de villages éloignés de tout réseau électrique.

Daniel JAGLINE 02/12/2013 14:38

Oui les conditions sont bien plus favorables au développement des ENR dans beaucoup de pays en voie de développement, mais cela n'empêchent pas certains énergéticiens de tenter par exemple d'imposer le nucléaire en Afrique, malgré des conditions très défavorables.