Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'avenir de l'agriculture selon l'INRA, une agriculture biologique qui serait dégradée, trahie, et pervertie.

La vision des élites de notre pauvre France est altérée, aveuglée, embrigadée, cadenassée, dans de nombreux domaines, j'en vois trois prioritaires, qui ruinent à petit feu notre pays, le regard servile sur la finance internationale, la nucléarisation à très haut risque, et la sacralisation de l'agriculture intensive qui ne se dément pas avec les dernières orientations de la PAC, malgré les tout petits réaménagements concédés.

L'annonce il y a quelques mois de Stéphane Le Foll, nous dépeignant un avenir agroécologique m'avait dès l'instant paru pour le moins étrange, pour ne pas dire suspect.

L'INRA, cherche donc une 'orientation plus 'compétitive' de la filière bio' et c'est bien là que les valeurs et l'esprit sont remit en question fondamentalement, subrepticement.

Je ne suis donc pas trop surpris de voir que des zones d'ombres sont en train de créer une alerte à la forfaiture, L'INRA souhaiterait-elle la fin de l'agriculture biologique telle que nous la connaissons ?

Je garde volontairement le conditionnel interrogatif, car je n'ai pas trouvé d'autres sources qui pointeraient cette lecture de la synthèse 1 sur l'analyse des performances de l'agriculture biologique, c'est donc à l'état de questionnement et j'attends les commentaires que cela va je l'espère engendrer.

L'avenir de l'agriculture selon l'INRA, une agriculture biologique qui serait dégradée, trahie, et pervertie.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article