Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'électricité nucléaire avait un avantage, d'après les nucléocrates et pro-nucléaires, c'était son coût, oui mais ça c'était avant !

Le prix de revient, arbitré par l'Etat, de l'électricité en France est l'un des plus bas en Europe, ce qui ne nous a pas poussé à tenter de réduire nos consommations vraiment, d'autant que de telles réductions entraînent également moins de rentrées dans les caisses de l'Etat CQFD !

On nous a toujours dit que cette situation était la résultante de l'utilisation de l'énergie nucléaire, et bien que la Cour des Comptes à commencé à lever le lièvre, et a faire tomber le voile sur cette supercherie étatique, les croyances sont bien ancrées, et la majorité de la population n'a pas encore bien compris, que cette si chère électricité d'origine nucléaire allait rapidement devenir cette si cher électricité, d'autant que les démantèlements et la gestion des déchets (sans parler du coût des assurances qui vont devoir être très certainement revu à une très forte hausse, tant la probabilité d'un accident va être grandissante avec le vieillissement des centrales), ne sont toujours véritablement ni correctement pris en compte dans cette équation.

Alors quelle autre solution reste-t-il à l'Etat sinon prolonger la durée de vie, de décennies en décennies, pour se débarrasser du problème, et espérer que tout ce passe bien d'ici là, comme un coup de poker !

Faut-il rappeler, que les centrales nucléaires ont été conçu pour être utilisées 30 ans à l'origine.

Mais revenons aux coûts, puisqu'il n'y a visiblement que le porte feuille qui puisse peut-être faire entendre raison à la majorité d'entre nous : construction d'un EPR, celui de Flamanville, dont le coût de construction annoncé de 3.3 milliard €, est maintenant rendu à une prévision de 8.5 milliard €, ......et il n'est pas fini !

L'actualité nous donne une autre information qui je crois devrait vraiment faire réfléchir celles et ceux qui sont restés sur une fausse compréhension de l'évolution du nucléaire, EDF est actuellement en train d'entériner un partenariat avec le gouvernement Britannique, au travers duquel est prévu la construction de deux EPR pour un coût annoncé de 18.9 milliard €, soit 9.45 milliard € par réacteur, avant même d'avoir posé la première pierre, sachant que ce coût supérieur prévu est expliqué par EDF par des conditions très différente de ce qui s'est passé en France, à savoir, qu'en France le terrain était déjà préparé ! (Gratuitement !?),Ce qui ne serait pas le cas au Royaume-Uni

Heureusement que l'on nous a affirmé que cette technologie, comme toutes les autres, voyait ses coûts baisser, dès lors qu'il y avait industrialisation et multiplication de la filière, ça rassure !

D'après vous, qui comme moi, certainement, avez déjà compris depuis longtemps, que tous les grands projets ont vu leur coûts exploser, entre les chiffres annoncés avant, et le coût final réel, combien de plus nos pas très cher amis Britanniques (je plaisante) , vont-ils les payer leurs réacteurs ? ......Ah ben non au fait, pas un centime de plus puisque c'est EDF, qui va supporter les coûts supplémentaires s'il y en a, si si, lisez bien !

Question, que pensez vous maintenant du coût de l'électricité nucléaire sachant que pour remplacer la capacité de production actuelle, il faudrait 48 réacteurs EPR comme ceux construits actuellement à Flamanville, pour remplacer les 58 réacteurs existant, en activité, comprenant celui de Flamanville qui vient de recevoir le droit de produire encore dix ans de plus, alors que François Hollande s'est engagé à le fermer d'ici à 2015 ?

Je vous laisse faire l'hypothétique calcul !

Et si tout cela cachait quelque chose, c'est en tout cas ce que laisse sous entendre certaines voies,

Que se cache-t-il derrière le rallongement à 50 ans de la durée des centrales nucléaires?

François Hollande s'est engagé à réduire la part de l'énergie nucléaire de 75% à 50%.

C'est mal barré !, Et ce n'est pas un bras ou la peau du c..que ça va nous coûter, mais bien plus encore !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaspard 26/10/2013 15:17

Non seulement l'électricité EPR est plus chère que l'électricité éolienne, mais cela devient aussi le cas avec l'électricité photovoltaïque.

http://energeia.voila.net/electri/cout_2016_pv_epr.htm

Bien voir que la mise en exploitation de l'EPR de Flamanville est prévue pour fin 2016 et celle de l'EPR anglais en 2023.

D'ici là, le coût du kWh solaire aura encore beaucoup diminué.